Pour protester contre la loi Travail, le PS va "éditer un tract" et puis c'est tout

Publié à 21h14, le 04 septembre 2017 , Modifié à 21h20, le 04 septembre 2017

Pour protester contre la loi Travail, le PS va "éditer un tract" et puis c'est tout
© PATRICK KOVARIK / AFP
Image Le Lab

Loïc Le Clerc pour

Ce mois de septembre, plusieurs manifestations se tiendront contre la loi Travail, portée par la ministre Muriel Pénicaud. Au Parti socialiste, il y a ceux qui n'appellent pas à manifester (Olivier Faure en tête) et d'autres (comme Benoît Hamon) qui aimeraient bien se joindre aux syndicalistes le 12 septembre prochain.

Heureusement, le PS a décidé de clarifier la situation. Enfin, presque. Ce lundi 4 septembre, lors d'une conférence de presse, Karim Bouamrane, porte-parole du parti a exposé la position du Bureau national. Le PS appelle ainsi ses fédérations "à mener des actions de mobilisation" et va "éditer un tract national contre la loi Pénicaud", tract qui devrait être publié d'ici quelques jours. Et sachez-le, "tout le monde a été unanime pour stigmatiser les ordonnances".













Mais pas d'emballement. Car si le PS "respecte l'indépendance syndicale et pousse, soutient toutes les démarches syndicales", le parti ne compte pas appeler à manifester le 12 septembre avec les syndicats, et encore moins y participer. Alors, pour ce qui est de la manifestation du 23, à l'appel de La France insoumise, c'est compliqué. Au PS, pour parler de l'incompatibilité qui existe entre socialistes et Insoumis, on parle de "clarification idéologique".













Il y aura bien quelques représentants du PS le 12 septembre : le député Luc Carvounas, le conseiller régional François Kalfon, membre de la direction collégiale provisoire du parti, le député européen socialiste Guillaume Balas et Benoît Hamon (lequel pourrait même se joindre aux Insoumis). Mais la graaande majorité du PS reste sur la position du "oui mais non". Une ligne exposée par Olivier Faure vendredi dernier. Le patron des députés socialistes était assez clair :

Le Parti socialiste n'appellera pas à manifester le 12 et le 23 septembre prochain car ce sont des organisations syndicales et un mouvement politique qui sont à l'initiative.

LIRE AUSSI SUR LE LAB

Olivier Faure contredit François Kalfon et Luc Carvounas : "Le PS n'appellera pas à manifester les 12 et le 23 septembre"

Du rab sur le Lab

PlusPlus