Présidence de l'UMP : Dominique Dord se désiste et soutient Fillon

Présidence de l'UMP : Dominique Dord se désiste et soutient Fillon
Dominique Dord, député de Savoie et trésorier de l'UMP, renonce à candidater pour la présidence du parti et rallie François Fillon (Maxppp)

Il est le premier à jetter l'éponge. Dominique Dord, trésorier de l'UMP et candidat à la candidature pour sa présidence, a tenté de se battre pendant près de deux mois contre ce qu'il appelle le "verrouillage" de l'élection, en vain.

Il annonce donc sa défection dans les colonnes du Figaro, critique fortement Jean-François Copé et décide d'apporter son soutien à François Fillon.

  1. 1

    "La communication du parti travaille pour Copé"

    Sur Le Figaro

    Ma campagne s'arrête aujourd'hui. (...) La probabilité de voir un troisième candidat réunir les parrainages est quasi nulle parce que la direction de l'UMP en a décidé ainsi.

    Candidat à la candidature, Dominique Dord a basé sa courte campagne sur une critique des conditions de l'élection. Pour lui, réunir les 8.000 parrainages nécessaires est impossible "sans avoir accès au fichier des adhérents et sans bénéficier de la communication de l'UMP".

    Il annonce donc son retrait dans les pages du Figaro ce 23 août et décide de soutenir François Fillon :

    Il a la crédibilité, le poids politique et l'intégrité nécessaires.

    Surtout, il critique avec force l'actuel secrétaire général du parti et futur candidat officiel. Pour lui, Jean-François Copé profite des moyens de l'UMP dans une campagne inégalitaire :

    La communication du parti n'est pas impartiale : elle travaille ouvertement et sans complexe pour Jean-François Copé.Non seulement la compétition est cadenassée à triple tour mais en plus elle ne se déroule pas à armes égales.

    Comme Eric Ciotti, directeur de campagne de François Fillon, il demande donc à Jean-François Copé de quitter son poste pour ne pas être "juge et partie".