Quand Hollande fait référence au "casse toi pov’ con" de Sarkozy pour répondre au syndicaliste qui a refusé de lui serrer la main

Publié à 07h49, le 19 octobre 2015 , Modifié à 11h45, le 19 octobre 2015

Quand Hollande fait référence au "casse toi pov’ con" de Sarkozy pour répondre au syndicaliste qui a refusé de lui serrer la main
Image Sébastien Tronche


VOUS l’AVEZ ? – Fin de semaine dernière, François Hollande se déplace à Saint-Nazaire pour rencontrer les salariés de l’entreprise STX. Une visite présidentielle tout ce qu’il y a de plus classique jusqu’à ce qu’un syndicaliste refuse, devant les caméras, de serrer la main du chef de l’Etat.

Interrogé ce lundi 19 octobre sur RTL sur cet incident, François Hollande a d’abord tenté d’évacuer le sujet, expliquant que "la politesse, c’est toujours important mais ce que j’attends des organisations syndicales c’est pas de la politesse, c’est un engagement pour le dialogue". Relancé sur le sujet, le chef de l’Etat fait alors référence au "casse toi pov’ con" devenu célèbre de Nicolas Sarkozy. Il dit :

Je considérais que j’étais dans une grande entreprise où j’ai été reçu par l’ensemble des salariés avec plus que de la politesse, de la chaleur. Un syndicaliste vient me parler d’une autre entreprise, Air France. Il préfère ne pas me serrer la main. Je vais m’en aller ? Je vais prononcer une phrase - vous savez il y en a eu - qui pourrait être regardée comme vulgaire ou grossière ? Surement pas. Moi, je le regarde en face. Il veut me parler, qu’il me parle. Il ne veut pas me serrer la main, tant pis pour lui.

Vous l'avez ? François Hollande rappelle donc la saillie de son prédécesseur lorsque, au salon de l’Agriculture en 2008, il lance à une personne refusant de lui serrer la main et lui lançant "touche-moi pas ! Tu me salis !" :

Casse toi pov’ con.

Et François Hollande de conclure pour s'exonérer de toute responsabilité dans ce refus de lui en taper cinq :

Dans la vie, celui qui manque de respect, c’est celui qui commet la faute, pas celui qui est l’objet de cette indélicatesse.

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

Les 5 références de Hollande à Sarkozy durant son interview sur RTL

Pour Hollande, tous les Français ont une responsabilité face à la montée du FN

Valls sur Sarkozy: "je n'ai jamais traité quelqu'un de pauvre con"

Du rab sur le Lab

PlusPlus