Quand Sarkozy recevait Valls au ministère de l'Intérieur "la nuit", "par une porte dérobée"

Publié à 12h59, le 26 mars 2015 , Modifié à 16h31, le 26 mars 2015

Quand Sarkozy recevait Valls au ministère de l'Intérieur "la nuit", "par une porte dérobée"
Cette fois là, Manuel Valls et Nicolas Sarkozy s'étaient donnés rendez-vous au Parc des Princes. © THOMAS SAMSON / AFP

TOI PLUS MOI - N'en croyez-pas leurs relations tendues à quelques jours du second tour des élections départementales, Nicolas Sarkozy et Manuel Valls ont une longue histoire commune. Et selon Valeurs Actuelles, les deux hommes ne se sont pas toujours aussi violemment affrontés. Il y a même une époque où ils se voyaient régulièrement... et en catimini.

Dans un article *sobrement* intitulé "Quand Valls était fan de Sarkozy", l'hebdomadaire relate, jeudi 26 mars, une anecdote du temps où le premier était encore maire d'Evry et le second ministre de l'Intérieur. Manuel Valls, alors "fasciné par le patron de l'UMP," aurait "insisté à plusieurs reprises pour être reçu place Beauvau".  Une demande *légèrement* compliquée à satisfaire tant Nicolas Sarkozy hérissait déjà les socialistes. Alors, pour recevoir Manuel Valls dans la plus grande discrétion, le cabinet du ministre de l'Intérieur avait recours à différents stratagèmes. Comme le faire venir à une heure tardive et le faire passer par les entrées de services. L'hebdomadaire raconte:

"

Comme cela devait se faire dans la plus grande discrétion, le cabinet du ministre devait avoir recours à des stratagèmes pour que l’ancien conseiller de Lionel Jospin arrive de nuit et par une porte dérobée. 

"

Un récit qui n'est pas loin de faire penser à un passage de la tragédie shakespearienne Roméo et Juliette. Et la romance ne s'arrête pas là. L'hebdomadaire ajoute que Manuel Valls a continué d'entretenir des "liens privilégiés" avec Nicolas Sarkozy une fois ce dernier devenu président de la République. En atteste l'invitation de Manuel Valls à une garden-party du 14 juillet, où il fut reçu "en VIP dans les salons privés du chef de l'Etat au milieu d'une vingtaine de proches de celui-ci."

Pour rappel, Nicolas Sarkozy avait proposé à Manuel Valls d'entrer au gouvernement de François Fillon en 2007 au titre de "l'ouverture". Une proposition que le député-maire d'Evry avait refusée. Il s'en était expliqué deux ans plus tard, lors d'un débat à l'université Dauphine à Paris. Manuel Valls avait déclaré:

"

Je lui ai dit d'entrée que je ne pouvais pas entrer au gouvernement. […] Nicolas Sarkozy m'a dit: 'Tu sais Manuel, on est en 1958, je suis le Général de Gaulle, nous sommes en train de vivre une période révolutionnaire, c'est le moment de mettre tous les talents au gouvernement'. Je lui ai répondu que 2007, ce n'était pas tout à fait 1958. Et puis j'avais des désaccords de fond avec sa politique économique.

"

Une intervention à revoir en vidéo, isolée par Mediapart:



Depuis, les relations des deux hommes se sont refroidies. Dernièrement, Manuel Valls et Nicolas Sarkozy ont intensifié leurs critiques l'un envers l'autre et se sont notamment mutuellement reproché leur nervosité, dans la dernière ligne droite de la campagne des départementales. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus