Rachida Dati se plaint de venir "aux aurores" sur I-télé pour parler du FN

Publié à 10h02, le 10 avril 2015 , Modifié à 17h28, le 14 avril 2015

Rachida Dati se plaint de venir "aux aurores" sur I-télé pour parler du FN
© Capture d'écran I-télé

INSTANT TELE - Se lever le matin pour aller sur les plateaux de télévision, ce n'est pas toujours le rêve pour les politiques. En tout cas, ce n'est pas celui de Rachida Dati. L'élue UMP à la mairie du VIIe arrondissement de Paris, invitée ce 10 avril sur I-télé, l'a fait remarquer à son interlocuteur. Alors que le journaliste l'interroge sur le sujet du moment, le psychodrame au FN, elle ne se prive pas de montrer son agacement :

 

Le journaliste : - L'explication de Jean-Marie Le Pen est que sa fille fait tout ça pour se séparer de son père pour trouver une espèce de respectabilité. Qu'est-ce que vous en pensez ?



Rachida Dati : - Attendez je m'appelle pas Monsieur Freud. Je suis pas psy c'est un problème entre le père et la fille, c'est pas de la politique. (...)



Le journaliste : - Si Jean Marie Le Pen n'est plus au FN, est-ce que vous envisagez de rencontrer Marine Le Pen ?



Rachida Dati : - Monsieur Toussaint, on a toujours dit qu'il n'y aurait jamais d'alliance avec le Front National ni au niveau national ni au niveau local. Franchement, vous nous faites venir aux aurores pour parler de ce truc, cette histoire familiale qui moi ne m'intéresse pas.

L'interview a commencé à 8h15. Sachant qu'un passage au maquillage est nécessaire avant le passage, gageons que la députée européenne soit arrivée une demi-heure avant. Selon notre ami Google Maps, on peut également rajouter entre 20 et 30 minutes de trajet.



Réponse du problème : Rachida Dati a dû se lever vers 6h30. C'est tôt. 

Un instant isolé par le Lab :



Du rab sur le Lab

PlusPlus