"Tous à poil" : les listes de livres jeunesse ne sont plus des "activités pédagogiques" sur le site des ABCD de l'égalité

Publié à 20h15, le 13 février 2014 , Modifié à 12h17, le 14 février 2014

"Tous à poil" : les listes de livres jeunesse ne sont plus des "activités pédagogiques" sur le site des ABCD de l'égalité
Montage de captures d'écran du site des ABCD de l'égalité réalisées avant et après le 13 février 2014.
Image Delphine Legouté

Par

Tous à poil n'est plus une "activité pédagogique" conseillée par le site des ABCD de l'égalité. A la faveur d'une refonte des catégories sur leur site, l'Education nationale, le ministère des Droits des femmes et le Centre national de documentation pédagogique ont précisé que leur bibliographie jeunesse n'était plus qu'une "ressource complémentaire" indicative et non une "activité pédagogique" recommandée aux enseignants dans les ABCD.

Un changement pas anodin puisqu'on pouvait trouver dans cette bibliographie, parmi des centaines d'autres, l'ouvrage rendu polémique par Jean-François Copé. Le ministère de l'Education nationale explique avoir voulu "clarifier les statuts et bien montrer qu'il y avait deux niveaux de ressources".

Lançons-nous donc dans le jeu des 7 erreurs.

Jusqu'au 13 février, le site des ABCD comprenait une rubrique "séquences à télécharger" et une autre nommée "activités pédagogiques". Le lien redirigeant vers Tous à Poil  était inclus dans cette dernière.

Par ailleurs, le paragraphe introductif faisait état de "ressources pédagogiques sélectionnées sur le web", à destination des enseignants d'écoles maternelles et primaires et "à  utiliser en classe". Bref, on pouvait logiquement estimer que les ouvrages mis en ligne dans cette catégorie étaient recommandés par l'Education nationale.

Pour preuve, ce que l'on peut toujours trouver dans le "cache" de Google (cliquez sur l'image pour l'agrandir). Le lien entouré renvoie vers la liste comprenant Tous à poil, établie par une association ardéchoise puis mise à ligne par l'Académie de Grenoble :



Exit tout cela. La bibliographie mise en cause apparaît désormais dans une catégorie "ressources complémentaires" bien distincte des "séquences ABCD à télécharger", présentes dans une autre rubrique.

L'introduction elle-aussi a changé, avec un choix des mots très précis pour prendre des distances avec ces ressources complémentaires. Elles peuvent être désormais "consultées par les enseignants" et non "à utiliser en classe". Elles ne sont plus "sélectionnées" sur le web mais "recensées".



Contacté par le Lab, le cabinet de Vincent Peillon explique qu'il y avait nécessité de changement puisque les polémiques ont démontré "une ambiguïté sur les différentes ressources". La présentation initiale du site accordait un statut trompeur à la biblio jeunesse :

Manifestement, on a vu à travers les polémiques une ambiguïté entre les ressouces complémentaires et les ABCD de l'égalité.L'Education nationale, le ministère des Droits des femmes et le Centre national de documentation pédagogique - qui sont pilotes sur le projet - on voulu clarifier les statuts et bien montrer qu'il y avait deux niveaux de ressources.

L'attention s'est concentrée sur le (bien inoffensif) ouvrage Tous à Poil après les attaques  émises par Jean-François Copé le 9 février. Le président de l'UMP l'avait présenté comme un livre jeunesse intolérable, recommandé aux enseignants par le gouvernement. Depuis ce jeudi, il l'accuse même de promouvoir la "lutte des classes".

En réponse, les ministres de l'Education nationale et des Droits des femmes se sont élevés contre cette volonté de censurer la littérature jeunesse mais ont également pris toutes leurs distances avec cet ouvrage, rappelant qu'il était recommandé à la base par un comité de lecture ardéchois.

Najat Vallaud-Belkacem est même allée jusqu'à affirmer dans l'émission Mots Croisés sur France 2 le 10 février que Tous à poil n'était pas mentionné sur le site des ABCD de l'égalité en tant qu'outil pédago :

Ce livre, "Tous à poil" (...) ne fait pas partie des programmes, des outils pédagogiques des ABCD de l’égalité.J’invite tout un chacun à se rendre sur le site internet des ABCD sur lequel en 10 minutes on fait le tour des outils pédagogiques mis à disposition des enseignants.

De fait, trois jours après, et suite à une refonte des catégories, Tous à poil n'est plus qu'une "ressource complémentaire", "recensée sur le web" et consultable par les enseignants.

A lire également sur le Lab :

>> Quand l'UMP voulait elle-aussi s'attaquer à la "perception du genre"à l'école

Du rab sur le Lab

PlusPlus