VIDÉO - Lutte contre l'antisémitisme : Edouard Philippe rend hommage à Manuel Valls et l'Assemblée l'ovationne

Publié à 15h46, le 08 novembre 2017 , Modifié à 16h06, le 08 novembre 2017

VIDÉO - Lutte contre l'antisémitisme : Edouard Philippe rend hommage à Manuel Valls et l'Assemblée l'ovationne
© Montage le Lab
Image Loïc Le Clerc


Moment assez rare dans l'Assemblée pour être signalé : ce mercredi 8 novembre, le Premier ministre Edouard Philippe a rendu hommage à l'un de ses prédécesseurs, Manuel Valls. Et l'hémicycle l'a ovationné.

Edouard Philippe est interrogé, à l'occasion des questions au gouvernement, sur la nouvelle profanation de la plaque commémorative en mémoire d'Ilan Halimi. Question posée par Laurianne Rossi, députée LREM de la onzième circonscription des Hauts-de-Seine qui comprend la ville de Bagneux, où est posée cette plaque. Après avoir vivement condamné cet acte à caractère antisémite, le Premier ministre lance :

Au-delà de ces actes —dont je dois dire à la représentation nationale que leur nombre est en diminution depuis ces deux ou trois dernières années grâce notamment à l'action résolue de l'ensemble des acteurs publics qui entrent dans cette lutte— pour la prévention et pour la répression de ces actes je voudrais en rendre hommage à monsieur Manuel Valls qui, sur ce sujet, a été d'une immense clarté et d'une très grande résolution. Cette diminution est également à porter à son crédit.

Edouard Philippe n'a pas le temps de finir sa phrase que les premiers applaudissements retentissent dans l'hémicycle, suivi bientôt par la très grande majorité des députés.

Un moment isolé par le Lab à voir ci-dessous :



Manuel Valls, député sans étiquette, apparenté au groupe LREM, n'est pas l'homme le plus apprécié du Palais Bourbon. Il est plus souvent au cœur des escarmouches, notamment face aux députés de La France insoumise. Même au sein de la majorité, Manuel Valls a connu quelques difficultés pour se faire une place parmi cette masse de néophytes. Finalement, l'ancien Premier ministre devenu simple député y sera donc parvenu.

Mardi soir, la ville de Bagneux a rendu hommage à Ilan Halimi, jeune juif tué en 2006, en posant une nouvelle plaque commémorative pour remplacer l'ancienne, profanée le 1er novembre.

LIRE AUSSI SUR LE LAB

Des élus LREM, PS et LR dénoncent "l’ignominie antisémite" après la nouvelle profanation de la stèle en mémoire de Ilan Halimi

Du rab sur le Lab

PlusPlus