Brice Hortefeux estime que Jean-Christophe Cambadélis n’est pas au niveau pour débattre avec Nicolas Sarkozy

Publié à 11h00, le 02 décembre 2014 , Modifié à 11h04, le 02 décembre 2014

Brice Hortefeux estime que Jean-Christophe Cambadélis n’est pas au niveau pour débattre avec Nicolas Sarkozy

Sitôt Nicolas Sarkozy élu président de l’UMP, Jean-Christophe Cambadélis l’a provoqué en duel et proposé un débat. Entre chefs de parti. Mais il risque d’être déçu. Sur i>Télé, le 1er décembre, Brice Hortefeux, bras droit de l’ancien chef de l’Etat, a opposé une fin de non-recevoir au patron du Parti socialiste.

Pour l’ancien ministre de l’Intérieur, Jean-Christophe Cambadélis n’est pas au niveau de Nicolas Sarkozy. Hiérarchiquement. Il explique :

"

Jean-Christophe Cambadélis est Premier secrétaire du Parti socialiste. Peut-être pourra-t-il débattre déjà dans un premier temps avec celui qui sera le secrétaire général de notre famille politique ?

"

Or, là où Brice Hortefeux se trompe, c’est que le Premier secrétaire du PS est l’équivalent du président de l’UMP. Pas du secrétaire général du parti de la Rue de Vaugirard, numéro 2 du parti d’opposition. Mais Brice Hortefeux insiste, jugeant que ce serait "déjà très bien" que le numéro 1 du PS ait les honneurs d’un débat avec le numéro 2 de l’UMP.

"

Ce n’est pas une annonce que je vous fais mais c’est un sentiment : ça me paraîtrait déjà très bien pour Monsieur Cambadélis.

"

Sous-entendu, en redevenant président de l’UMP, Nicolas Sarkozy, ex-chef de l’Etat, se place comme le chef de l’opposition. Et a, de ce fait, comme interlocuteur le chef de la majorité. A savoir Manuel Valls. Ou François Hollande.

Pas de débat Sarkozy-Cambadélis en perspective donc.

Du rab sur le Lab

PlusPlus