Dans un communiqué, l’UMP se gargarise des félicitations d’Angela Merkel à Nicolas Sarkozy après son élection

Publié à 16h47, le 04 décembre 2014 , Modifié à 16h47, le 04 décembre 2014

Dans un communiqué, l’UMP se gargarise des félicitations d’Angela Merkel à Nicolas Sarkozy après son élection

COUSINS GERMAINS - La CDU et l’UMP n’ont jamais caché leur proximité, eux qui cohabitent au sein du Parti populaire européen. Sitôt élu président de l’UMP, Nicolas Sarkozy a prévu un voyage en Allemagne pour rencontrer Angela Merkel. Rassemblement oblige, le succésseur de Jean-François Copé a trouvé une utilité à Bruno Le Maire, "l’énarque qui parle allemand", et l’a invité à se joindre à lui pour ce voyage.

Ce jeudi 4 décembre, le parti de la Rue de Vaugirard signe un communiqué de presse se félicitant d’annoncer que la chancelière allemande et Nicolas Sarkozy ont eu une conversation téléphonique. Il y est écrit :

Madame Angela Merkel a appelé Monsieur Nicolas Sarkozy pour le féliciter très chaleureusement de son élection. Elle lui a souhaité bonne chance, beaucoup de force et de succès.

"Ils ont convenu de coopérer le plus étroitement possible et se verront très prochainement", ajoute l’UMP dans son communiqué. Ce très prochainement sera à Berlin, et non à Cologne comme prévu initialement pour le congrès de la CDU. Second de l’élection pour la présidence de l’UMP, Bruno Le Maire sera bien du déplacement.

"Merkozy", le retour ? Mi-octobre, selon certains officiels allemands cités par l'agence de presse américaine Bloomberg, Angela Merkel ne voyait pas d'un très bon œil le retour au premier plan de Nicolas Sarkozy. Et disait préférer Alain Juppé. Une information formellement démentie auprès du Lab par le porte-parole d'Angela Merkel, Steffen Seibert.

Du rab sur le Lab

PlusPlus