Darmanin fait état de rumeurs sur le déjeuner Fillon-Jouyet : "ce serait dommage que les auditeurs ne les entendent pas"

Publié à 11h34, le 13 novembre 2014 , Modifié à 11h37, le 13 novembre 2014

Darmanin fait état de rumeurs sur le déjeuner Fillon-Jouyet : "ce serait dommage que les auditeurs ne les entendent pas"
Gérald Darmanin sur Europe 1 le 12 novembre 2014. © Europe 1

Propager des rumeurs ne lui fait pas peur. Au contraire, "ce serait dommage que les auditeurs ne les entendent pas", a argué Gérald Darmanin dans Le Club de la presse sur Europe 1 le 12 novembre au soir, expliquant que cela faisait partie de la non langue de bois. La rumeur en question ? L'objet réel de la rencontre entre François Fillon et Jean-Pierre Jouyet le 24 juin dans un restaurant parisien.

De ce rendez-vous, on connaît le contenu rapporté par le secrétaire général de l'Elysée aux journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme, contenu à l'origine de l'affaire Fillon-Jouyet. Mais selon le porte-parole de Nicolas Sarkozy, les deux hommes devaient avoir d'autres raisons de ce voir. Il rappelle que, d'après le troisième convive, Antoine Gosset-Grainville, c'est Jean-Pierre Jouyet qui a sollicité le déjeuner ... et énumère les explications possibles :

"

Paris circule de rumeurs. (...) S’agissait-il du fait que François Fillon aurait pu avoir un poste à la commission européenne ? S’agissait-il de parler de la politique internationale ? J’ai entendu qu’on parlait du cas de Jacques Toubon ...



S’agissait-il pour le président de la République de tester des futurs premiers ministres possibles en cas de cohabitation ? Car on imagine bien que Monsieur Hollande ne va pas pouvoir rester président de la République avec une telle majorité pendant 2 ans et demi.

"

Relancé sur cette dernière hypothèse - un François Fillon testé pour devenir Premier ministre en cas de cohabitation - Gérald Darmanin précise que ce ne sont pas ses informations mais qu'il juge bon de faire état de rumeurs qui circulent "à l'Assemblée et au Sénat" :

"

Ce ne sont pas mes informations. L’Assemblée et le Sénat … des rumeurs existent … et ce serait dommage que les auditeurs ne les entendent pas, surtout si on veut être un politique qui ne fasse pas de langue de bois. Donc je réponds à cette question, je ne dispose pas d’information particulière.

"

Voici l'extrait isolé par Europe 1 :



De fait, le porte-parole de Nicolas Sarkozy devient un pro dans l'art de l'insinuation. Le 10 novembre déjà, interrogé sur l'enregistrement de Jean-Pierre Jouyet dont dispose les journalistes du Monde, il se demandait si un quatrième homme n'était pas présent lors de cette rencontre. Un quatrième homme que l'on voudrait cacher ... à savoir François Hollande. Le tout au conditionnel et avec des points d'interrogation.

Du rab sur le Lab

PlusPlus