Absent des médias, Jean-François Copé ouvre la Nuit de la déprime

Publié à 13h21, le 12 février 2015 , Modifié à 13h25, le 12 février 2015

Absent des médias, Jean-François Copé ouvre la Nuit de la déprime
Jean-François Copé et Raphaël Mezrahi © Capture d'écran France 3

2014, ce n'était pas vraiment son année. Pas du tout même. Gentiment poussé vers la sortie par ses camarades de l'UMP après le scandale Bygmalion, moqué par certains, lâchés par d'autres, Jean-François Copé a vécu une année pas facile facile. Et 2015 ne débute pas forcément mieux pour lui : l'ancien président de l'UMP a été mis en examen le 3 février pour "abus de confiance".

C'est donc presque une évidence que l'humoriste Raphaël Mezrahi se soit tourné vers le député–maire de Meaux pour inaugurer la troisième édition de la Nuit de la Déprime, qui s'est tenue le lundi 9 février aux Folies Bergère de Paris. Et Jean-François Copé a accepté.

À voir ci-dessous en vidéo :



 

Raphaël Mezrahi a expliqué sa démarche au micro de France 3, mercredi 10 février. Il a dit :

Je lui ai posé la question, je lui ai dit : 'écoute ce n'est vraiment pas ton année, même on peut dire que l'année dernière non plus, et l'année d'avant pas trop. Est-ce que tu veux bien dire je déclare ouvert la 3e Nuit de la déprime ?' Et il a joué le jeu. Eh bien je suis vachement content parce qu'il a de l'humour

Du rab sur le Lab

PlusPlus