Marine Le Pen, présidente ? Thierry Mandon fait un parallèle avec Barack Obama

Publié à 09h09, le 05 mars 2015 , Modifié à 09h16, le 05 mars 2015

Marine Le Pen, présidente ? Thierry Mandon fait un parallèle avec Barack Obama
Thierry Mandon © Capture d'écran iTÉLÉ

YES WE LE PEN - Cela semble entendu parmi les responsables politiques français : Marine Le Pen peut accéder à l'Élysée. Raison pour laquelle presque tous les partis font du combat contre le Front national une cause prioritaire. La présidente du parti d'extrême droite, présidente de la République ? Pour appuyer l'idée de ce "risque", Thierry Mandon établit un parallèle pour le moins surprenant avec... Barack Obama.

Invité d'iTÉLÉ jeudi 5 mars, le secrétaire d'État à la Réforme de l'État et à la Simplification explique à nouveau que la vie politique française est désormais "durablement tripolaire". Le FN se situerait donc au même niveau que l'UMP et le PS. Avec d'égales chances de conquérir la présidence ? Thierry Mandon veut en en quelque sorte mettre en garde contre un certain déni de réalité. 

Il dit :

 

J'allais souvent aux États-Unis avant l'élection d'Obama. 'Jamais un président de couleur sera élu aux États-Unis', voilà ce qui était dit. Il a été élu. Donc il n'y a jamais de jamais en politique, il n'y a jamais de jamais. 

Pour sa part, il ne veut "pas prendre ce risque" et plaide pour une "reconquête de l'électorat égaré au FN"

Le président américain s'invite décidément souvent dans le débat politique français ces derniers temps, entre Arnaud Montebourg qui balance lors de ses conférences les coulisses des discussions entre François Hollande et Barack Obama, le député UMP Julien Aubert qui trouve qu'Emmanuel Macron a "un peu le profil Barack Obama" et le frondeur Laurent Baumel qui invoque le résident de la Maison Blanche pour justifier ses demandes d'un Parlement plus fort

Du rab sur le Lab

PlusPlus