Mélenchon qualifie une eurodéputée allemande de "caricature de 'boche' de bande dessinée"

Publié à 16h40, le 08 décembre 2014 , Modifié à 17h07, le 08 décembre 2014

Mélenchon qualifie une eurodéputée allemande de "caricature de 'boche' de bande dessinée"
Jean-Luc Mélenchon face à Ingeborg Grässle le 4 décembre dans DPDA. © image francetvinfo.

Les relations entre Jean-Luc Mélenchon et l'Allemagne sont loin, très loin d'être au beau fixe. Après avoir demandé à Angela Merkel de "fermer [sa] gueule", dans un tweet en allemand le 7 décembre, le leader du Parti de gauche qualifie une europédéputée, allemande elle-aussi, de "'boche' de bande dessinée".

Comme l'a repéré Libération, Jean-Luc Mélenchon revient longuement sur son blog ce lundi sur son passage dans Des paroles et des actes du 4 décembre sur France 2. Il consacre un paragraphe à l'intervention de Ingeborg Grässle, eurodéputée de la CDU, qui, en duplex durant l'émission, a demandé à la France de "réagir" à cause de son "déficit excessif". Un échange tendu entre les deux députés européens s'en est suivi. Jean-Luc Mélenchon le poursuit sur son blog :

Et le sommet de tout fut atteint avec cette député allemande, caricature de "boche" de bande dessinée avec cette phrase d’anthologie où elle déclare : "che n’ai pas bien kompris qu’est-ce que fou foulez faire sinon fou couper les chéfeux entre fous !".

L'élu moque ici le fort accent de son homologue qui lui a lancé :

Avec comment vous allez gagner l'argent ? (sic) J'ai compris que vous alliez vous coupez mutuellement les cheveux, selon vos propos. Je trouve honteux vos propos, le manque de courage pour attaquer l'avenir c'est un vrai problème pour nous tous.

Jean-Luc Mélenchon conclut ainsi son paragraphe :

Du Jacques Villeret dans le rôle d’Apfelstrudel de "Papy fait de la Résistance" ! En moins drôle et même très glacial ! Dès le lendemain, je n’ai plus compté les gens qui m’ont arrêté dans la rue pour me féliciter d’avoir "bien répondu à l’Allemande". Ce qui m’en apprend beaucoup sur ce que pense notre peuple.

Voici la vidéo de leur échangé isolé par francetvinfo :



La veille, et alors qu'Angela Merkel avait elle-aussi jugé les mesures économiques de la France insuffisantes, Jean-Luc Mélenchon lui avait intimé l'ordre de se taire sur Twitter. De façon très ... directe.

Du rab sur le Lab

PlusPlus