Najat Vallaud-Belkacem s'oppose à l'interdiction du voile à l'université

Publié à 08h53, le 11 mars 2015 , Modifié à 08h55, le 11 mars 2015

Najat Vallaud-Belkacem s'oppose à l'interdiction du voile à l'université
Najat Vallaud-Belkacem © Captures d'écran Europe 1

La proposition de la secrétaire d'État des Droits des femmes Pascale Boistard d'interdire le voile à l'université n'a pas vraiment déclenché l'enthousiasme du gouvernement. Et le départ de Geneviève Fioraso pour raisons de santé n'a rien changé. Comme l'ancienne secrétaire d'État chargée de l'Enseignement supérieur, Najat Vallaud-Belkacem, qui a récupéré le portefeuille de Geneviève Fioraso, s'est elle-aussi prononcée contre cette position.

Invitée d'Europe 1 ce mercredi 11 mars, la ministre de l'Éducation a expliqué pourquoi elle est contre l'interdiction du voile à l'université. Elle a dit :

"

Ce n'est pas à la légère que la loi de 2004 qui a interdit le port de signe religieux dans les établissements scolaires a exclu de son champ l'université. […] C'est un cadre bien particulier : on y parle de majeurs, on y parle de gens qui ont leur libre arbitre et donc ce sont des gens qui ont une forme de liberté qui doit se respecter.

 

"

Et Najat Vallaud-Belkacem d'expliquer que les universités françaises accueillent nombre d'étudiants étrangers. "Est-ce qu'on va imposer des règles vestimentaires aussi à de étudiants étrangers ?" s'interroge la ministre.

Pas question néanmoins de laisser faire toute forme de prosélytisme. Najat Vallaud-Belkacem rappelle qu'elle a fait passer une circulaire pour préciser les moyens de lutter contre le prosélytisme et "faire en sorte que, quand il y a des problèmes, on puisse évidemment les traiter".

Elle conclut :

 

"

L'université est un lieu où les gens sont adultes donc les règles ne doivent pas être les mêmes que celles de l'école

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus