Rigueur budgétaire à l’UMP : Rachida Dati privée de téléphone, Nadine Morano d’abonnement à l’AFP

Publié à 07h19, le 23 décembre 2014 , Modifié à 08h47, le 24 décembre 2014

Rigueur budgétaire à l’UMP : Rachida Dati privée de téléphone, Nadine Morano d’abonnement à l’AFP
Nadine Morano et Rachida Dati. © AFP.

AUSTÉRITÉ - L’UMP est à la diète. Soucieux de mettre l’affaire Bygmalion derrière lui, Nicolas Sarkozy a lancé une véritable cure d’austérité budgétaire, comme le relate Le Monde, afin d’assainir les comptes de l’UMP.

Et comme il n’y a pas de petites économies, Nicolas Sarkozy et la nouvelle direction du parti de la rue de Vaugirard ont décidé de couper les dépenses qu’ils ne jugent pas nécessaires. Cela passe entre autres, raconte Le Monde, par la "renégociation de contrats payés jusque-là au prix fort". Et deux figures du sarkozysme sont touchées par ces mesures de rigueur : Rachida Dati et Nadine Morano.

Ainsi apprend-on que le forfait téléphonique de l’ancienne garde des Sceaux, estimé à 10.000 euros par an, a été coupé. Une économie qui a aidé à porter la facture téléphonique de l’UMP de "300.000 euros par an à 70.000 euros".

Autre "victime" de cette rigueur mise en place donc, Nadine Morano. Cette (ex ?) proche de Nicolas Sarkozy avec qui les relations sont de plus en plus tendues (voir ici ou ) bénéficiait jusque-là d’un abonnement à l’AFP. Mais ça, c’était avant.

[Edit 24 décembre 8h45] Morano dément

Sur Twitter ce 23 décembre, Nadine Morano a tenu à mettre les choses au clair :

1) L'abonnement AFP dont elle bénéficiait n'a pas été supprimé, mais a été transformé en des "séries de dépêches" disponibles "plusieurs fois par jour" ;

2) Cela concerne tout le monde à l'UMP et pas seulement elle-même ;

3) Cette mesure a été prise "sous [Luc] Chatel avant l'été" et ne tient donc pas d'une décision de Nicolas Sarkozy. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus