Roselyne Bachelot, avocate de Cécile Duflot et de son livre critique : "la faute aurait été de ne pas l'écrire"

Publié à 12h07, le 22 août 2014 , Modifié à 12h10, le 22 août 2014

Roselyne Bachelot, avocate de Cécile Duflot et de son livre critique : "la faute aurait été de ne pas l'écrire"

Elles se font rares, les voix défendant Cécile Duflot et son ouvrage critique contre le gouvernement. Et c'est Roselyne Bachelot, ancienne ministre de droite désormais chroniqueuse sur D8, qui se fait l'avocate de l'écologiste dans 20 minutes.

Il faut dire que Roselyne Bachelot a elle-même subi les foudres de son camp lorsqu'elle a publié un livre bilan de ses 10 années au gouvernement, A feu et à sang. C'est donc la compréhension qui prime entre ex-ministres :

"

Je pense qu’elle aurait fait une faute si elle ne l’avait pas écrit. Au terme de ses deux années passées au gouvernement, elle se devait d’en faire le bilan.

"

Roselyne Bachelot voit même dans les réactions outragées un "grand fond de machisme" politique :

"

Beaucoup considèrent encore que si une femme fait de la politique, elle le doit à un homme. Que quand elle cesse de plaire, elle n’a plus qu’un droit, celui de se taire. Les hommes politiques qui font cet exercice d’écriture ne s’exposent pas aux mêmes procès d’intention.

"

Et de citer Nicolas Sarkozy, François Fillon, Jean-François Copé ou Bruno Le Maire qui, à ses yeux, et malgré des travaux d'écriture "vérité", n'ont pas subi les mêmes attaques.

L'ouvrage De l'intérieur. Voyage au pays de la désillusion de Cécile Duflot s'est attiré à la fois les critiques de ses anciens collègues du gouvernement et de certains responsables d'Europe écologie-Les Verts gênés par sa "méthode".

Du rab sur le Lab

PlusPlus