Sarkozy qui en a marre de l’union nationale, article le plus lu de la semaine

Publié à 17h39, le 24 janvier 2015 , Modifié à 17h39, le 24 janvier 2015

Sarkozy qui en a marre de l’union nationale, article le plus lu de la semaine
© Montage via AFP.

#TOPHEBDO – C’est samedi, ce qui comme chaque semaine signifie classement des articles les plus lus sur le Lab. Avant notre #FlopHebdo du dimanche, voici donc les cinq articles qui vous ont le plus intéressé ces sept derniers jours.

En tête du classement, le ras-le-bol de Nicolas Sarkozy sur l’union nationale. La petite blague de Manuel Valls sur la présence de Ségolène Royal en Israël ainsi que la prise de position de Jean-Marie Le Pen pour défendre Aymeric Chauprade complètent le podium. Comme la semaine précédente, les articles concernant Nicolas Sarkozy sont en bonne position. Vous ont ainsi intéressé également la petite phrase de Nicolas Sarkozy sur la primaire UMP pour la présidentielle de 2017 et l’histoire des dosettes de café à l’UMP.

# 1 – Le ras-le-bol de Sarkozy sur l’union nationale

L’union nationale, ça va un temps. Ensuite, la politique doit reprnedre ses droits. C’est ce que semble penser Nicolas Sarkozy, ex chef de l’Etat et président de l’UMP. Selon des propos rapportés par Le Canard Enchaîné, Nicolas Sarkozy a expliqué en privé :

Et puis, son union nationale, ça commence à me courir !

[A lire ici]

# 2 – Manuel Valls, humoriste

Mardi 13 janvier, Ségolène Royal a représenté la France en Israël, pour les funérailles des quatre victimes juives de l'attaque contre l'Hyper Casher de la porte de Vincennes. Interrogé sur cette présence lors d'un déjeuner avec des éditorialistes deux jours plus tard, Manuel Valls s'est laissé aller à une petite blagounette au sujet de celle qui est également la mère des enfants du président de la République.

[A lire ici]

# 3 – Tensions au FN

Tensions au FN. Suite aux attentats qui ont frappé la France, l’ex conseiller de Marine Le Pen et eurodéputé Aymeric Chauprade a publié une vidéo affirmant que "la France est en guerre contre des musulmans" et dans laquelle il parle de "cinquième colonne". Des propos défendus par le président d’honneur du FN Jean-Marie Le Pen qui, au passage, en profite pour critiquer sa fille ainsi que le vice-président du parti frontiste, Florian Philippot.

[A lire ici]

# 4 – Moi et moi

Longtemps, Nicolas Sarkozy a semblé opposé à l'idée d'une primaire à l'UMP en vue de la prochaine élection présidentielle. Et puis non. L'ex-président a assuré qu'il y aurait bien une élection interne en 2016 pour désigner celui qui portera les couleurs de la droite lors de la prochaine course à l'Élysée. S'il accepte finalement l'idée d'une primaire, c'est que Nicolas Sarkozy est assez confiant. "La primaire se jouera entre moi et moi", a-t-il confié, début décembre, selon L’Opinion.

[A lire ici]

# 5 – Joue-là comme François

Il n'y a pas de petites économies. Surtout à l'UMP, parti légèrement endetté – 74,5 millions d'euros fin juin 2014. Le président du parti a donc décidé de rogner sur tout, y compris les petits plaisirs du quotidien. Selon L'Obs du jeudi 22 janvier, Nicolas Sarkozy a en effet choisi de… supprimer les dosettes de café de tous les bureaux de l'UMP. Tous, sauf du sien.

[A lire ici]

Du rab sur le Lab

PlusPlus