Sarkozy sur écoutes : des élus UMP comparent Christiane Taubira à Jérôme Cahuzac

Publié à 07h08, le 12 mars 2014 , Modifié à 07h13, le 12 mars 2014

Sarkozy sur écoutes : des élus UMP comparent Christiane Taubira à Jérôme Cahuzac
Christiane Taubira (Maxppp)

Cahuzac, Taubira, c'est pareil. Tel est l'angle d'attaque développé par certains élus UMP en pleine affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy par la justice.

Le Premier ministre a en effet contredit sa garde des Sceaux le 11 mars sur France 2 en affirmant que le gouvernement avait été mis au courant de l'information judiciaire visant l'ex-président de la République et des écoutes sur sa personne dès le 26 février. Sa ministre affirmait le contraire la veille. Jean-Marc Ayrault a en revanche précisé que le gouvernement ne connaissait pas "le contenu" de ces écoutes.

Depuis, l'opposition appelle à la démission de la ministre de la justice et établit un parallèle avec les mensonges de Jérôme Cahuzac, démissionnaire du gouvernement après avoir menti sur la possession de compte(s) à l'étranger. C'est ainsi le cas de Bernard Debré, invité de BFM le 11 mars au soir. Le député de Paris fait même un lapsus :

Je suis atterré parce que Madame Taubira a menti comme Jérôme Cahuzac lorsqu’il a affirmé ne pas avoir de compte en Suisse. Il a menti lui devant les députés et la France. Et Madame Cahu … voyez ! Madame Taubira a menti.
(...)
Elle a menti, elle doit s’en aller. Monsieur Cahuzac a démissionné, elle doit démissionner.

Sur Twitter, des députés UMP comme Daniel Fasquelle, Jean-Frédéric Poisson, Eric Ciotti ou Nadine Morano font le même parallèle :

 

A l'UDI, Jean-Christophe Lagarde n'est pas en reste. Le député parle même de "Watergate" :

 

Cet article est actualisé au fil des réactions.

Du rab sur le Lab

PlusPlus