Thierry Mariani prend la défense d'un magistrat également élu municipal UMP

Publié à 19h01, le 19 avril 2014 , Modifié à 11h39, le 20 avril 2014

Thierry Mariani prend la défense d'un magistrat également élu municipal UMP
Thierry Mariani © MaxPPP

Thierry Mariani n’a apparemment pas encore tout à fait digéré sa présence sur le "mur des cons" du Syndicat de la magistrature. Samedi 19 avril, le député UMP des Français de l’étranger a ouvertement pris la défense de François Lagarde, au cœur d’une controverse autour de l’impartialité des juges, comme le rapporte Le Figaro.

Thierry Mariani dénonce cette polémique :

Pour le député UMP, ancien ministre des Transports, cette controverse est révélatrice :

Si un juge affiche ses convictions de droite, c'est un grave problème ! Mais, pas de soucis s'il est de gauche.

Magistrat au tribunal administratif de Lyon, François Lagarde est également élu municipal à Orléans. Durant les dernières municipales, il avait fait campagne au côté de l’UMP Serge Grouard. Il figurait en 9ème position sur la liste "Orléans tout simplement". Selon Le Figaro, le nouveau maire élu lui a confié la délégation à la lutte contre l'immigration clandestine. Un domaine qu’il est amené à traiter au tribunal administratif de Lyon.

Rien n’interdit à François Lagarde d’exercer des fonctions politiques ailleurs que dans sa juridiction. Le Syndicat des avocats de France, classé à gauche, s’est étonné de cette situation, remettant en question l’impartialité du magistrat.

C’est cette même "impartialité" que Thierry Mariani appelait de ses vœux lors de l’affaire du "mur des cons". Dans un communiqué, il avait dénoncé un "aveu cinglant de collusion entre le pouvoir politique et le pouvoir judiciaire" après la révélation de l’existence d’un "mur des cons" sur lequel trônaient, au Syndicat de la magistrature, de nombreuses personnalités de droite. 

Du rab sur le Lab

PlusPlus