Un conseiller de Marine Le Pen suggère à un sympathisant mécontent de voir des gays au FN de "déménager en Arabie Saoudite"

Publié à 15h00, le 15 janvier 2015 , Modifié à 15h26, le 15 janvier 2015

Un conseiller de Marine Le Pen suggère à un sympathisant mécontent de voir des gays au FN de "déménager en Arabie Saoudite"
© Capture d'écran Twitter

Tout ne va pas pour le mieux dans le meilleur des mondes au Front national. On a vu déjà certaines tensions s'afficher entre Florian Philippot et Jean-Marie Le Pen, le premier enterrant symboliquement le second après que le président d'honneur a suggéré, en pleines prises d'otages vendredi 9 janvier, de voter Marine Le Pen.

Mais les tensions ne concernent pas seulement les pontes du Front national. Ce jeudi 15 janvier, on découvre via le Huffington Post une grosse tension entre un sympathisant du FN et le conseiller aux Sports de Marine Le Pen, membre du bureau politique, Éric Domard.

Le point de départ ? Une lettre du sympathisant qui explique qu'il ne votera pas FN "s'ils tolèrent des homosexuels dans leurs rangs". Comme un écho à l'énervement de certains frontistes historiques après le ralliement au Rassemblement bleu Marine de l'ex-UMP et cofondateur du mouvement Gaylib Sébastien Chénu.

Éric Domard a répondu au sympathisant. Et sa réponse est… comment dire… cinglante. La voici, selon une capture d'écran de la missive diffusé mercredi 14 janvier sur Twitter :

"

Au vu de vos propos délirants et insultants, nous ne pouvons que nous féliciter de ne plus vous compter parmi nos soutiens.



Un conseil, déménagez vite en Arabie Saoudite ou en Afghanistan, nul doute que vous trouverez une écoute attentive sur la façon de punir les homosexuels.

"

Au Huff Post, Éric Domard confirme être l'auteur de cette lettre. Le conseiller spécial de Marine Le Pen explique cependant que"la virulence des propos était telle [qu'il a] voulu signifier à cette personne qu'elle n'avait rien à faire avec le Front National et [qu'il ne voulait] pas de son soutien".

D'après le site internet, les deux lettres envoyées par le sympathisant "contiennent des propos homophobes d'une extrême violence et des attaques personnelles contre Eric Domard". 

Du rab sur le Lab

PlusPlus