Vincent Peillon nommé professeur associé à l’université suisse de Neuchâtel

Publié à 08h52, le 04 novembre 2014 , Modifié à 08h52, le 04 novembre 2014

Vincent Peillon nommé professeur associé à l’université suisse de Neuchâtel
Vincent Peillon, le 24 août 2012. © MaxPPP

Il s’exile en Suisse. Mais pas pour des raisons fiscales. A la différence d’Arnaud Montebourg, qui "retourne à l’école" pour apprendre le métier de "haut-dirigeant", Vincent Peillon, également ex-ministre de François Hollande, va retourner à l’université. D’après la RTS, l’eurodéputé socialiste a été nommé à l’université de Neuchâtel.

Le Conseil d’Etat neuchâtelois a ainsi nommé l’ancien ministre de l’Education nationale comme professeur associé au sein de l’institut de philosophie. Il débutera sa nouvelle mission le 1er décembre 2014. Docteur en philosophie, Vincent Peillon "mènera des activités de recherche et d’enseignement sur l’histoire de la démocratie", a annoncé l’université lundi 3 novembre.

"Engagé comme chargé de cours avec le titre de professeur associé, Vincent Peillon sera rattaché à l'Institut de philosophie de la Faculté des lettres et des sciences humaines", précise encore le média suisse.

Du rab sur le Lab

PlusPlus