À Marine Le Pen qui "ne lui doit rien", Marion Maréchal-Le Pen rétorque qu'elle n'a "rien demandé"

Publié à 20h27, le 28 mars 2017 , Modifié à 20h31, le 28 mars 2017

À Marine Le Pen qui "ne lui doit rien", Marion Maréchal-Le Pen rétorque qu'elle n'a "rien demandé"
Marion Maréchal-Le Pen et Marine Le Pen © AFP

BRÈVE DE CAMPAGNE - Il fallait s'y attendre : les dernières déclarations peu flatteuses de Marine Le Pen au sujet de sa nièce, Marion Maréchal-Le Pen, sont moyennement bien passées auprès de cette dernière. Qui le fait presque aussitôt savoir par voie de presse. Sachez-le : la députée frontiste l'a mauvaise.

En cause, les propos de la présidente du FN dans Femme Actuelle lundi 27 mars, par lesquels elle jugeait que sa nièce était "probablement" trop "inexpérimentée" pour occuper un poste de ministre en cas de victoire de la candidate frontiste à la présidentielle. "La place de ma nièce ? Elle est députée. Voilà. Je ne lui dois rien. Je ne dois rien à personne d’ailleurs. Je n’ai pas d’ascenseur à renvoyer à personne [sic]", tranchait par ailleurs la cheffe du parti d'extrême droite, qui tente de ne pas prêter plus avant le flanc aux procès en népotisme et en fonctionnement familial du Front national. 

Réponse donc de Marion Maréchal-Le Pen par message auprès du Figaro, mardi 28 mars :

 

Cela tombe bien, je n'avais rien demandé.

 

La réplique n'est pas des plus fracassantes, mais sa simple existence et sa publication témoignent d'un certain malaise. Selon nos confrères, les "soutiens" de la députée du Vaucluse "ont eu du mal à avaler" certains autres commentaires de Marine Le Pen. "Assez raide", avait jugé cette dernière au sujet de sa nièce. Qui lui répond donc finalement de manière *assez raide* par médias interposés. 

Bonne ambiance.

Du rab sur le Lab

PlusPlus