Après ses critiques sur Claude Guéant, l'UMP fait feu sur Roselyne Bachelot

Publié à 09h12, le 02 mai 2013 , Modifié à 11h22, le 02 mai 2013

Après ses critiques sur Claude Guéant, l'UMP fait feu sur Roselyne Bachelot
(maxppp).

HEADSHOT - Ils attendent tous "que la justice fasse son travail". Contrairement à une certaine Roselyne B. qui selon eux, a parlé bien trop vite et bien trop fort le 30 avril dernier lorsqu'elle a déclaré que Claude Guéant est "soit un menteur, soit un voleur". 

L'ancienne ministre de la Santé et collègue de Claude Guéant Roselyne Bachelot essuie en effet les critiques de ses anciens collègues de l'opposition. Et le plus virulent d'entre eux est, comme souvent, Henri Guaino. Il estime ce 2 mai sur Radio Classique qu'elle incarne "l'absolue indécence en politique" :

Elle trouve vraiment que c'est un voleur et elle a accepté de siéger à ses côtés au gouvernement ? Elle s'est roulée par terre pour être ministre jusqu'à la dernière seconde !

Elle incarne pour moi l'absolue indécence en politique. Elle ferait mieux de continuer de faire le clown à la télévision.

Ça fait peut-être rire certains moi ça ne m'a jamais fait rire, mais voilà, je me passe de ses commentaires.

Voir le passage à 3'48 :

Nadine Morano, elle, dénonçait ce jeudi sur France Inter "l'indécence incroyable" de Roselyne Bachelot. Même angle d'attaque vis a vis de l'ancienne ministre, désormais chroniqueuse sur la chaîne D8 :

Je ne me serais pas permise, sans savoir, de m'ériger en procureur médiatique tel qu'elle l'a fait.

Elle ferait mieux de se contenter de son rôle d'animatrice dans son émission plutôt que de donner des jugements qui ne sont pas dignes dès lors qu'elle ne sait pas le fond de l'affaire. 

Christine Boutin, jamais avare en commentaires politiques sur Twitter, y est, elle aussi, allée de son commentaire :

Vraiment Roselyne tu deviens indigne! lefigaro.fr/flash-actu/201…

— Christine Boutin (@christineboutin) 30 avril 2013

Claude Guéant, lui aussi avait réagi aux attaques de l'ancienne ministre de la Santé, sur France 2 :

Au passage, j’admire la délicatesse de Madame Bachelot qui,sans doute, peine un peu pour remonter l’émission à laquelle elle participe.

Du rab sur le Lab

PlusPlus