Bataille de l'UMP : NKM a peur de "dégouter les Français"

Publié à 08h47, le 19 juin 2012 , Modifié à 08h59, le 19 juin 2012

Bataille de l'UMP : NKM a peur de "dégouter les Français"
Nathalie Kosciusko-Morizet, le 6 février 2012. (MaxPPP)

BEURK - "On va dégoûter les Français avec des questions de personne." Invitée mardi 19 juin de France Info, Nathalie Kosciusko-Morizet, l'ancienne porte-parole de Nicolas Sarkozy a estimé que la bataille pour la direction du groupe UMP à l'Assemblée ne "passionnait pas les Français".

Quelques minutes auparavant, un autre ancien ministre de François Fillon, Xavier Bertrand déclarait sa candidature sur RTL.

  1. "Je pense qu'on va dégoûter les Français"

    L'élection à la présidence du groupe UMP à l'Assemblée Nationale ne passionne pas les Français.

    C'est la réponse de Nathalie Kosciusko-Morizet à la question de France Info, mardi 19 juin, "Faut il remplacer Christian Jacob?". Et l'ancienne ministre de développer ses critiques contre son parti :

    Je voudrais que la refondation de l'UMP et de la droite se fasse d'abord sur des valeurs.  Je trouve qu'on parle trop de personnes. On met la charrue avant les bœufs.

    Je pense qu'on va dégoûter les Français à parler trop de personnes et pas assez de propositions. C'est le contraire de ce qu'il faut faire.

    Réélue de justesse dans la quatrième circonscription de l'Essonne, la députée d'opposition annonce également qu'elle va engager un tour de France.

    J'ai l'intention d'aller à la rencontre des Français dans les fédérations. Cela peut paraître bizarre de le faire juste après ce qui a été au niveau national une lourde défaite, mais je crois au contraire que c'est le bon moment.

Du rab sur le Lab

PlusPlus