Bertrand candidat à la présidence du groupe UMP à l'Assemblée

Publié à 06h45, le 19 juin 2012 , Modifié à 08h59, le 19 juin 2012

Bertrand candidat à la présidence du groupe UMP à l'Assemblée
Xavier Betrand à Matignon le 30 janvier 2012 (Reuters).

Qui pour la tête de l'UMP à l'Assemblée ? Mardi matin sur RTL, l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy, qui a retardé au maximum son annonce, s'est déclaré candidat. Sur Canal Plus lundi 18 juin, Xavier Bertrand concédait avoir été "sollicité" pour la présidence du groupe parlementaire UMPà l'Assemblée nationale.

Proche de François Fillon, Xavier Bertrand se place ainsi en rival de Christian Jacob, candidat à sa succession et soutenu par Jean-François Copé.

  1. Bertrand : "Oui je suis candidat"

    Sur rtl.fr

    Oui je suis candidat à la présidence du groupe UMP à l'Assemblée nationale.

    Il y a aujourd'hui une nouvelle donne politique et je pense qu'il faut qu'il y ait aussi un changement.

    Pour ce groupe UMP, la majorité , l'opposition, ce n'est pas la même chose, il va falloir que nous soyons une opposition combative, résolue, qui sache aussi prendre en compte l'intérêt général.

    Invité sur RTL mardi 19 juin, Xavier Bertrand s'est enfin décidé à annoncer sa candidatureà la présidence du groupe parlementaire UMP.

    L'ancien ministre qui avait retardé au maximum son annonce sera opposé à Christian Jacob, lui-même candidat à sa succession.

    A travers cette élection, c'est la bataille Copé/Fillon pour la tête de l'UMP à l'automne qui se joue : Jean-François Copé avait annoncé son soutien à Christian Jacob, et Xavier Bertrand est, de son côté, proche de François Fillon, mais refuse d'indiquer si l'ancien Premier ministre le soutient :

    Posez-lui la question.

  2. Gaymard et Leonetti en lice

    Sur europe1.fr

    Si Xavier Bertrand et Christan Jacob font figure de favoris, ils ne sont pas les seuls candidats pour la présidence du groupe parlementaire UMP.

    Mardi 19 juin, dans le buzz politique d'Europe 1, on apprend que trois autres députés UMP pourraient se déclarer : le député-maire d'Antives, Jean Leonetti.. Pour sa part, l'ancien ministre sous Raffarin, Hervé Gaymard, s'est déclaré candidat lundi, rapporte leJDD.fr.

    En revanche, ni François Baroin ni Valérie Pécresse ne se sont déclarés intéressés.

    Edit : Sur LCI mardi 19 juin, le député-maire de Nice, Christian Estrosi, a affirmé qu'il ne serait pas candidat :

    A priori je ne le serai pas, je le dis très clairement.
    je crois que je dois faire partie, par rapport à mon expérience gouvernemental, à la place que je représente au sein du groupe UMP extrêment réduit aujourd'hui, de ceux qui seront les plus combatifs et qui éviteront les divisions au sein du groupe.

Du rab sur le Lab

PlusPlus