Ce que pense le nouveau conseiller com' de Jean-Marc Ayrault de la "présidence normale"

Publié à 07h47, le 02 avril 2013 , Modifié à 07h49, le 02 avril 2013

Ce que pense le nouveau conseiller com' de Jean-Marc Ayrault de la "présidence normale"
François Hollande sur France 2 le 28 mars 2013 (Reuters)

Le nouveau Monsieur com' du Premier ministre prendra ses fonctions le 3 avril. Comme Le Lab le rapportait ici, Matignon a en effet réorganisé son équipe de communication et recrute Jérôme Batout pour diriger un "pôle stratégie, médias et communication". Ce qui a donné envie à Libération de se plonger dans les écrits du nouvel arrivant.

A l'occasion de l'une de ses collaborations pour la revue Le Débat, dans le numéro de novembre-décembre 2012Jérôme Batout a ainsi réfléchi à l'opportunité de la "présidence normale", concept créé autour de l'image de François Hollande lors de la campagne - en opposition à Nicolas Sarkozy - puis développé après son élection.

Un bonne communication de campagne mais pas de président au pouvoir, selon le nouveau spin-doctor de Matignon. Libération en publie un extrait :

La normalité, qui donnait d’excellents résultats tactiques quand elle s’exprimait en mode de conquête de pouvoir contre un Président anormal, agit par ailleurs comme un puissant dissolvant des bases de l’exercice du pouvoir quand elle semble nier la dimension paranormalequ’emporte toute confrontation personnelle avec l’avenir d’une société.

Ce qui marchait contre l’anormal conjoncturel de Sarkozy ne fonctionne pas contre le paranormal structurel de l’exercice du pouvoir.

>> Retrouvez également le portrait Google de Jérôme Batout sur Le Lab.

Du rab sur le Lab

PlusPlus