Cécile Duflot tweete une photo des messages d'insultes qu'elle reçoit et Christine Boutin y voit "des points communs"

Publié à 11h33, le 27 octobre 2013 , Modifié à 11h57, le 27 octobre 2013

Cécile Duflot tweete une photo des messages d'insultes qu'elle reçoit et Christine Boutin y voit "des points communs"

HATERS GONNA HATE - "Si au moins elle était mignonne", "old up du gouvernement", "gros cul"... Cécile Duflot reçoit chaque jour des dizaines de messages d'insultes et c'est la raison pour laquelle, elle a freiné son usage du réseau social.
Pour appuyer son propos, Cécile Duflot poste, ce dimanche 27 octobre, une capture d'écran de ses "mentions" sur Twitter, soit les billets doux qu'elle reçoit toute la journée. Et force est de constater que les messages sont *légèrement* hostiles :

C'est à ce moment-là que Christine Boutin, ancienne présidente du Parti chrétien-démocrate, s'en mêle. Celle qui s'est récemment illustrée dans son combat contre le mariage gay donne du "ma chère"à la ministre écologiste, et lui donne quelques conseils sur le mode "moi c'est encore pire que toi d'abord" :

Pas impressionnée par cette réponse, Cécile Duflot l'éconduit poliment. Christine Boutin, elle, finit par conclure que les deux femmes ont au moins un point commun. C'est sur que c'était un peu compliqué à trouver :

Cécile Duflot, cinq jours plus tôt, avait expliqué sur i>Télé qu'elle avait freiné son usage de Twitter car c'était devenu "un tam-tam". La faute à qui ? Aux médias, selon la ministre écologiste, qui voit dans Twitter une caisse de résonance peu utile.

Du rab sur le Lab

PlusPlus