Pour Cécile Duflot, Twitter est devenu un "tam-tam pas très utile"

Publié à 10h19, le 22 octobre 2013 , Modifié à 10h21, le 22 octobre 2013

Pour Cécile Duflot, Twitter est devenu un "tam-tam pas très utile"
(i>Télé)

Cécile Duflot tweete moins qu'avant, déplore ce mardi 22 octobre Bruce Toussaint sur i>Télé alors qu'il se trouve face à la ministre du Logement. La faute aux médias, répond en substance le ministre écologiste.

Si elle a réduit son utilisation du réseau social, "c'est à cause de vous", assure-t-elle. Dans son costume de ministre, elle juge que Twitter est devenu une caisse de résonance peu utile : 

"

C'est à cause de vous. Pas vous personnellement, … mais parce que Twitter s'est tranformé en une espèce de tam-tam, pas très utile. Ce qui m'intéresse c'est la constance et l'action.

"

En novembre 2012, Cécile Duflot s'était déjà expliquée sur Arret sur images au sujet de son activité Twitter. Finis les clins d'oeil, photos et autres camaraderies depuis un tweet où elle racontait une de ses méthodes anti-stress : cuisiner un chili con carne. "Depuis cette fois-là, c'est la Pravda mon compte twitter !", avait-elle lancé.

"

Un tweet d’un ministre est capable d’être affiché en début de journal le dimanche matin. Moi, je l'ai compris lorsque je l’ai vu le dimanche matin sur i>TELE. J’ai dit : "Bon bah voilà, c’est terminé."

"

Et regrettait de ne plus pouvoir user du second degré sur le réseau social : 

"

Ca va tuer ce qui était sympathique dans les premiers temps de twitter qui était de pouvoir garder une petite fenêtre sur le second degré, sur la distance. Je sais que les ministres précédents l’ont vécu.

"

Mais depuis, Cécile Duflot avait trouvé un exemple de ministre la motivant à tweeter à nouveau : Michèle Delaunay. Pas suffisant, visiblement.  

Du rab sur le Lab

PlusPlus