De LR aux identitaires, Marion Maréchal-Le Pen assure vouloir faire "l’union des droites"

Publié à 14h02, le 26 septembre 2015 , Modifié à 14h06, le 26 septembre 2015

De LR aux identitaires, Marion Maréchal-Le Pen assure vouloir faire "l’union des droites"
Marion Maréchal-Le Pen appelant à "l'union des droites" autour d'elle. © AFP

GRAND ÉCART - De Philippe Vardon, ex-figure du Bloc identitaire, à Olivier Bettati, ancien UMP et ex-adjoint de Christian Estrosi, Marion Maréchal-Le Pen ratisse large pour composer ses listes. La candidate FN aux régionales en PACA balaye tout le spectre de la droite. A rebours du discours frontiste "ni droite ni gauche" qui stigmatise, selon leur élément de langage, "l’UMPS", la petite fille de Jean-Marie Le Pen veut faire "l’union des droites".

"L’union des droites, c’est nous qui la faisons", dit-elle sans ambages, relayée par La Provence. Lors du lancement de sa campagne de terrain, vendredi 25 septembre, la députée FN du Vaucluse assure ainsi, selon Vaucluse Matin, draguant ostensiblement l’électorat de la droite dite républicaine :

"

Beaucoup ne se reconnaissent plus dans une ligne centre-droit de leur parti. Et s’ils ont envie de participer à l’union des droites, ils sont les bienvenus chez nous.

"

Car pour elle, le Front national se situe très clairement à droite. Et elle l’exprime ainsi. "Le Front national se présente désormais comme la seule force politique de droite crédible capable de faire face à la gauche dans le Vaucluse", lance-t-elle encore.

Cette stratégie de "l’union des droites", La Ligue du Sud, proche du FN et qui avait soutenu Marion Maréchal-Le Pen aux législatives de 2012, la réfute. Début juillet, alors que la nièce de Marine Le Pen commençait à établir ses listes pour les régionales, le parti de Jacques Bompard avait dégainé un communiqué au titre évocateur : "Non, le Front national ne fait pas l’union des droites". Leur argument : Marion Maréchal-Le Pen se coupe d’une partie de l’extrême droite en ne prenant aucun proche de son grand-père, comme Bruno Gollnisch, sur ses listes.

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

Marion Maréchal-Le Pen est "une personnalité qui intéresse beaucoup" la Manif pour Tous

VIDÉO - Marion Maréchal-Le Pen bousculée à la sortie d'une réunion de campagne par des opposants politiques

Du rab sur le Lab

PlusPlus