Dupont-Aignan admiratif de Mélenchon et son score à la présidentielle après être "reparti de rien"

Publié à 21h11, le 16 novembre 2017 , Modifié à 10h55, le 17 novembre 2017

Dupont-Aignan admiratif de Mélenchon et son score à la présidentielle après être "reparti de rien"
Nicolas Dupont-Aignan constate qu'il n'est clairement pas né sous la même étoile que Jean-Luc Mélenchon © Montage le Lab via AFP

Il y a un certain parallélisme entre les parcours politiques récents de Nicolas Dupont-Aignan et de Jean-Luc Mélenchon. Les deux hommes ont quitté leurs partis respectifs avec fracas voilà environ dix ans, se sont mis à leur compte et ont été par deux fois candidats à la présidentielle, en 2012 et 2017. Mais avec des fortunes diverses. Car là où le leader de La France insoumise a récolté 11,10 puis 19,5% des voix et se pose aujourd'hui en premier opposant à Emmanuel Macron, celui de Debout la France est beaucoup moins visible après avoir fait des scores plus modestes (alerte euphémisme) : 1,79 puis 4,70%. Chaque fois très loin du second tour mais aussi en-deçà du seuil de 5% donnant droit au remboursement de ses frais de campagne. Dur.

Et "NDA" reconnaît volontiers la réussite de "JLM". Dans un indiscret de Paris Match en kiosque jeudi 16 novembre, on trouve ces grosses félicitations du premier au second : 

Son parcours est exemplaire. Mélenchon gère très bien son truc. Il quitte le PS, repart de rien et atteint près de 20% à la présidentielle. Moi, je dis : 'Chapeau Mélenchon !'

 

Pas sûr que le député LFI des Bouches-du-Rhône dirait la même chose de l'élu DLF de l'Essonne...

Tout cela nous inspire en tout cas cette réflexion :

La vie est belle, le destin s'en écarte



Personne ne joue avec les mêmes cartes



Le berceau lève le voile



Multiples sont les routes qu'il dévoile



Tant pis, on n'est pas nés sous la même étoile



#

Du rab sur le Lab

PlusPlus