François Baroin cite Mao Tsé-Toung pour justifier l’imposant bureau politique de l’UMP

Publié à 08h21, le 28 mai 2015 , Modifié à 11h51, le 28 mai 2015

François Baroin cite Mao Tsé-Toung pour justifier l’imposant bureau politique de l’UMP
François Baroin, ce maoïste. © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Une armée mexicaine, le nouveau bureau politique de l’UMP ? Avec ses 120 membres, depuis qu’Hervé Mariton a réussi son lobbying pour que ce "BP" soit élargi à l’Outre-mer, le "Parlement" du parti est conséquent. Trop ? Pas du tout, réplique celui qui se fait actuellement plutôt discret dans les médias, François Baroin.

Invité de RTL ce jeudi 28 mai, le sénateur UMP et président de l’Association des maires de France cite… Mao Tsé-Toung, le fondateur de la communiste République populaire de Chine pour justifier cet organe politique élargi. Il dit :

"

Je crois que c’est Mao Tsé-Toung qui disait : "500 millions d’habitants, 5.000 hommes ça suffit." Eh bah 115 c’est un organe dirigeant qui me semble quand même très modeste.

"

Interrogé sur le fait de savoir si ce chiffre de 115 était trop important, François Baroin a préféré noter que cela voulait dire que l’UMP, bientôt Les Républicains, "est un grand parti" puisqu’il "faut un bureau politique qui soit suffisamment représentatif".

A l’UMP en tout cas, on aime bien citer Le Grand Timonier. Ainsi en janvier 2014, un autre sénateur UMP, Jean-Claude Carle, un proche de Nicolas Sarkozy, avait cité Mao sur sa carte de vœux. Une référence pour le moins inattendue.

[BONUS TRACK] "Libre et indépendant"

A un peu plus d’un an de la primaire UMP qui doit désigner le prétendant de la droite à la présidentielle, François Baroin ne veut pas répondre à la question de savoir s’il est plutôt "Juppé ou Sarkozy". "Je me prononcerai le moment venu", dit-il, avant d'ajouter d'une phrase sibylline :

"

Je suis libre et indépendant, je n’appartiens à personne. Je me prononcerai dans un an sur mes intentions personnelles et sur mon engagement pour cette primaire.

"

Serait-t-il, lui aussi, candidat à cette primaire ? Suspense.

Du rab sur le Lab

PlusPlus