François Bayrou juge "médiocre" le ralliement de Jean-François Martins à Anne Hidalgo

Publié à 11h12, le 14 novembre 2013 , Modifié à 12h04, le 14 novembre 2013

François Bayrou juge "médiocre" le ralliement de Jean-François Martins à Anne Hidalgo
(Maxppp)

CASH - François Bayrou n'a pas digéré le départ de son ex-directeur de la communication, et seul élu MoDem au Conseil de Paris, auprès d'Anne Hidalgo. Invité ce jeudi 14 novembre de France Inter, le président du MoDem juge "médiocre" ce ralliement en vue des prochaines élections municipales. 

Alors qu'il est interrogé sur les difficultés des accords des membres du MoDem pour les municipales de 2014, particulièrement après l'union avec l'UDI, l'ancien candidat à l'élection présidentielle est très ferme sur la question de Jean-François Martins

C'est un ralliement médiocre qui n'a aucun intérêt.

(...) 

Ca n'est pas méprisant … je ne veux pas parler de situation locale.

"On continue", dit-il, pour passer à autre chose, ne souhaitant pas passer davantage de temps sur ce sujet.

Un commentaire qui a suscité une réaction du principal intéressé sur Twitter :

Le seul MoDem conseiller de Paris a apporté le 1er novembre son soutien à la candidate socialiste à la mairie de Paris. Dans un entretien au Monde.fr, Jean-François Martins expliquait : "j'aurais aimé vous dire, centriste que je suis, que mon choix allait au centre. Or, tout semble indiquer qu'il n'y aura pas de candidat centriste au premier tour". Pour le moment, à Paris, Marielle de Sarnez maintient sa candidature, tout comme Christian Saint-Etienne, candidat UDI. Mais un accord avec l'UMP pourrait avoir lieu. 

Résultat pour Jean-François Martins, sa suspension, puis son exclusion ont été annoncées par le mouvement. Mais pas encore mises à exécution.

Du rab sur le Lab

PlusPlus