Instant télé : un homme s'oppose aux manifestants anti-Hollande sur les Champs-Elysées

Publié à 13h30, le 11 novembre 2013 , Modifié à 18h45, le 11 novembre 2013

Instant télé : un homme s'oppose aux manifestants anti-Hollande sur les Champs-Elysées
Captures d'écran de la vidéo de i>Télé.

INSTANT TÉLÉ - Si certains opposants à François Hollande l'ont hué et sifflé lors de la cérémonie de commémoration du 11-Novembre, d'autres ont jugé ce comportement innacceptable en ce jour de recueillement de la nation.

C'est le cas de cet homme qui s'indigne contre des manifestants sur les Champs-Elysées. L'échange a été immortalisé par i>Télé :

 

 

>> L'agrégé d'histoire de 25 ans

>Un homme retrouvé quelques heures plus tard par Rue89. Il s'appelle Thibault, a 25 ans et est agrégé et prof d'histoire, en pleine rédaction d'une thèse sur l'histoire de la révolution française et socialiste, ajoute-t-il lui-même par "honnêteté intellectuelle".

Il explique ne pas avoir voulu défendre spécialement François Hollande mais bien ce jour de commémoration :"On peut critiquer l'action du gouvernement mais pas ce jour, pas à ce moment."

Son intervention a d'ailleurs été saluée sur Twitter par la ministre du Logement Cécile Duflot :

>> La militante niçoise du RPF

Rue89 a également découvert qui était la dame blonde, portant une fourrure et des lunettes de soleil, qui a copieusement sifflé François Hollande lors de son passage sur les Champs-Elysées.

Il s'agit de Liane d'Argelier, une niçoise encartée au RPF, le Rassemblement du Peuple Français, et à l'UMP, comme elle l'affirme sur son profil Facebook public.

Dans une photo postée ce 11 novembre, elle affirme être celle qui était filmée par i>Télé quelques heures plus tôt sur les Champs-Elysées. Et affirme être venue à une "manifestation anti Hollande", et non aux commémorations du 11 novembre.

Liane d'Argelier affirme être doublement encartée, à l'UMP et au RPF. En août 2012, Liane d'Argelier apparaît d'ailleurs aux côtés de Jean-François Copé, comme on peut le voir sur un compte Twitter de soutien à l'actuel président de l'UMP :

Contacté par le Lab, l'entourage de Jean-François Copé affirme que le président de l'UMP ne connaît pas cette dame. 

"

Jean-François Copé ne la connaît pas. Il prend des photos avec tout le monde. Ce qui ne change absolument rien sur le fait qu'on condamne les sifflets et les huées. 

On comprend l'exaspération des Français, mais c'était déplacé.

"

Sur son profil Facebook, Liane d'Argelier pose également aux côtés de Philippe Vardon, identitaire niçois, membre fondateur du Bloc identitaire, un mouvement de droite extrême, qui a récemment tenté d'adhérer au Rassemblement bleu marine, avant d'être prié de rendre sa carte de membre

La voilà avec le militant niçois :

Elle donne, en légende, plus d'informations sur son engagement :

"

On peut avoir fait la campagne de Sarkozy, être double encartée Rassemblement et UMP... être amie avec Benoît Kandel [ancien adjoint de Christian Estrosi suspendu de l'UMP, NDLR], soutenir Jacques Peyrat dans son combat contre Estrosi, respecter Rudy Salles pour son humanité et sa gentillesse et aimer le courage des identitaires de Nissa Rebela ..

"

Du rab sur le Lab

PlusPlus