Jean-Marie Le Pen s'amuse après la défaite du FN lors de la départementale partielle dans l'Yonne

Publié à 15h58, le 06 juillet 2015 , Modifié à 16h17, le 06 juillet 2015

Jean-Marie Le Pen s'amuse après la défaite du FN lors de la départementale partielle dans l'Yonne
Jean-Marie Le Pen © KENZO TRIBOUILLARD / AFP

À BON ENTENDEUR - Celui-qui-s-était-fait-suspendre-du-parti-qu-il-a-fondé-avant-d-être-réintégré-par-la-justice avait prévenu : sans lui au FN, le parti court à sa perte. Mais Jean-Marie Le Pen ne se contente pas d'énoncer sa vérité. Il présente des exemples chaque fois que l'occasion se présente.

Ce lundi 6 juillet, au lendemain de l'élection départementale partielle dans l'Yonne qui a vu la liste FN se faire éliminer dès le premier tour, le "Menhir" juge que ce résultat est un "énième avertissement" :

Celui qui reste encore pour l'instant le président d'honneur du FN considère que sa mise à l'écart du mouvement est une des causes qui expliquent les malheurs électoraux du camp frontiste. "Écarter les compétences est une faute politique", écrit-il.

Une "faute politique" ? Tiens, c'est amusant, ce terme n'est pas sans rappeler celui utilisé par Marine Le Pen, puis par Marion Maréchal – Le Pen, lors de la polémique sur "la fournée". C'est normal, c'est le même.

"Avec la très longue expérience qu'est celle de Jean-Marie Le Pen, ne pas avoir anticipé l'interprétation qui serait faite de cette formulation est une faute politique dont le Front national subit les conséquences", avait estimé la présidente du FN auprès du Figaro.

Contacté par le Lab, Jean-Marie Le Pen s'amuse bien de ce qu'il présente entre deux éclats de rire comme "un parallélisme des formes". "Les gens subtils décèlent bien le sens des mots", dit-il.

Quant à la première partie de son message, celle où il évoque "les listes d'union", Jean-Marie Le Pen rappelle ce qui est, selon lui, "un principe général" qui s'applique non pas à la départementale partielle dans l'Yonne mais à toutes les élections, et notamment régionales :  

"

Je rappelle quelques grands principes dans les élections à deux tours. On ne fait pas de liste d'union au premier tour mais au second. C'est même fait pour ça. Ce sont des conseils de bon sens.

 

"

Reste à savoir qui les écoutera.

Des élections départementales partielles étaient organisées dans l'Yonne après la démission, mi-mai, du FN Claude Thion.

Du rab sur le Lab

PlusPlus