L'ami qui murmurait à l'oreille du site de Cahuzac

Publié à 13h53, le 17 janvier 2013 , Modifié à 17h39, le 17 janvier 2013

L'ami qui murmurait à l'oreille du site de Cahuzac
Jérôme Cahuzac et Guy Carcassonne (montage via Maxppp)

Jérôme Cahuzac et son blog, c'est une histoire de com'. Ouvert en 2006 lorsqu'il était maire de Villeneuve-sur-Lot, ce blog est mis en avant depuis le 5 octobre 2012, jour où le ministre du Budget - accusé par Mediapart d'avoir détenu un compte en Suisse - promet d'y publier des éléments de preuve de son innocence.

Dès lors, jerome-cahuzac.com devient un outil de communication et de défense.

Le 6 décembre, le ministre y publie l'élément de "preuve" promis : le financement d'un appartement acquis en 1994. Information reprise immédiatement par les agences de presse. Il y annonce également le dépôt d'une plainte en diffamation contre Mediapart et y clame son innocence :

Je fais face aujourd'hui à ce que d'autres personnalités publiques ont dû affronter avant moi : des accusations diffamatoires qui portent gravement atteinte à mon honneur. Je n’ai jamais détenu un compte en Suisse ou ailleurs à l’étranger. Jamais.

Il y relaie également les articles faisant état du soutien de ses collègues du gouverment ou des élus de sa région.

Le 19 décembre, c'est également là qu'il publie le courrier envoyé à UBS, censé faire toute la lumière sur son supposé compte en Suisse [une demande de levée du secret bancaire refusée par la banque].

Comment Jérôme Cahuzac gère-t-il cet outil de com' ? Un assistant s'occupe de la mise en ligne des articles de presse. Le ministre prend également la plume pour certains billets et, à l'image de "l'aide amicale" apportée par Stéphane Fouks, il bénéficie des conseils d'un autre ami.

Ce 17 janvier, Le Monde souligne qu'il n'hésite pas à demander l'avis de son "ami de trente ans" et juriste Guy Carcasonne :

Autre intime du ministre, le juriste Guy Carcassonne, professeur de droit à Paris X, aide aussi à sa manière son ami de trente ans quand il faut alimenter le blog.

Dans cette période sensible, empreinte de soupçons sur une possible évasion fiscale, Jérôme Cahuzac ne peut pas tout dire et tout écrire. On imagine donc les conseils du juriste précieux lorsqu'il s'agit de dévoiler une lettre à UBS ou un plan de financement d'appartement.

Dans l'entourage du ministre, on relativise cette "aide", celle d'un ami "parmi d'autres" :

Vous savez, c'est son plus proche ami depuis ses 19 ans. Il doit relire et donner son opinion, comme d'autres amis.

Et de préciser que ce coup d'oeil "d'un ami" n'a pas de lien avec l'affaire Mediapart :

Ca n'est pas propre à cette période précise.

On nous l'assure, Guy Carcassonne n'est ni la "plume" ni le "nègre" de Jérôme Cahuzac. Mais ses conseils d'ami - et d'expert - profitent bien au blog de ce dernier.

>> A lire également sur Le Lab :

Cahuzac vs Mediapart : une "aide amicale" de Stéphane Fouks

Du rab sur le Lab

PlusPlus