La double tentative de démission d’Emmanuel Macron du gouvernement, article le plus lu de la semaine

Publié à 16h05, le 09 octobre 2016 , Modifié à 16h06, le 09 octobre 2016

La double tentative de démission d’Emmanuel Macron du gouvernement, article le plus lu de la semaine
© Montage le Lab via AFP.

#BESTOFHEBDO - Et voici venue l’heure, comme chaque week-end, de notre attendu Top Hebdo, le classement des articles les plus lus de la semaine sur le Lab.

Cette semaine, c’’est la révélation de la double tentative de démission d’Emmanuel Macron du gouvernement qui arrive en tête des articles les plus lus cette semaine. Mais ce n’est pas tout…

#1 – C'était un dé-chi-re-ment

Que ce fut dur, pour Emmanuel Macron, de quitter le gouvernement dirigé par Manuel Valls. Il fallut attendre la fin de l'été pour plier bagages. Et ensuite raconter l'épreuve traversée, la répéter, la diffuser. Ainsi fonctionne le storytelling de l'ancien ministre de l'Économie qui fait rapporter par ses fidèles l'histoire de son départ de l'équipe gouvernementale. Fin septembre, on apprenait ainsi que l'ex-patron de Bercy était parti "sur un vrai désaccord intellectuel avec Valls sur la politique économique et avec Hollande sur la déchéance de nationalité et la politique européenne". Ce mardi 4 octobre, on découvre dans Le Parisien qu'Emmanuel Macron a dû s'y prendre à deux fois pour arriver à quitter pour de bon François Hollande.

[A LIRE ICI]

#2 – La théorie du mensonge

Où l'on reparle de la fameuse théorie du genre, du pape et de Najat Vallaud-Belkacem. Laurent Wauquiez ne se prononce pas sur le fond car, dit-il, il n'a "pas regardé les manuels scolaires". Surtout, le président (par intérim) de Les Républicains explique que la ministre de l'Éducation nationale défend la théorie du genre. Ce qui est faux.

[A LIRE ICI]

#3 – On a du doss' sur vous

Le camp Sarkozy n’est pas ravi que des électeurs de gauche puissent s’incruster à la primaire de la droite. Vendredi 7 octobre sur iTélé, Gérald Darmanin développe un argument exposé quelques jours plus tôt dans La Voix du Nord. "Je n’ai pas à m’opposer à un vote de quelqu’un de gauche, mais je garderai le petit document et on se marrera pendant les quatre ans qui suivront", expliquait le coordinateur de la campagne de Nicolas Sarkozy qui espère ainsi dissuader les électeurs de gauche de se déplacer les 20 et 27 novembre.

[A LIRE ICI]

#4 – Le contre-feu

Nicolas Sarkozy a vécu une fin septembre plutôt difficile. Comment faire, alors, pour défendre l'ancien chef de l'État ? Les proches de l'ex-Président avaient trouvé la parade en attaquant les médias, qu'il s'agisse de Mediapart, ou de France 2, et Patrick Buisson. Nicolas Sarkozy, lui, trouve un autre moyen. Quand Le Figaro l'interroge lundi 3 octobre sur cette *sale* semaine, le candidat à la primaire de la droite préfère parler d'immigration, d'intégration et d'islam.

[A LIRE ICI]

#5 – Les cadres du PS avec nous

C’est un SMS qui en dit long sur les intentions de François Hollande. Il ne laisse guère de doute sur la volonté du président sortant de briguer un nouveau mandat. "Nous sommes en train de préparer l’annonce de candidature du Président", annonce d’emblée dans ce message, que le Lab s’est procuré, son auteur, le hollandais Pierre Jouvet. Ce mardi 4 octobre, le secrétaire national aux Fédérations du PS a pris la plume, incitant les premiers secrétaires fédéraux du parti à signer un appel de soutien à la candidature du chef de l’Etat.

[A LIRE ICI]

Du rab sur le Lab

PlusPlus