Toulouse : pas de trêve sur les réseaux sociaux

Publié à 09h21, le 28 mars 2012 , Modifié à 12h13, le 28 mars 2012

Toulouse : pas de trêve sur les réseaux sociaux
Mélenchon indétrônable sur Facebook, Sarkozy premier sur Twitter selon les critères de notre labomètre. (tequilarapido)

Le Labomètre, épisode 5. Chaque mercredi, nous publions les résultats d’une analyse permettant de mesurer l’activité des candidats à la présidentielle sur Twitter et Facebook, en collaboration avec l’agence tequilarapido et son outil Superviz.in. Notre ambition : vous proposer une vision détaillée de l'empreinte numérique des prétendants à l’Elysée sur les réseaux sociaux.

Les enseignements généraux de notre nouvelle livraison, conduite du 19 au 25 mars : cette semaine a été marquée par les tueries à Toulouse et à Montauban. Un ralentissement mais pas de véritable trêve sur les réseaux sociaux.

Jean-Luc Mélenchon continue de cartonner, Marine Le Pen se fait remarquer par ses formules chocs, François Hollande se maintient et Nicolas Sarkozy, même s'il est parti (trop?) tard sur Twitter, continue de gagner un grand nombre d'abonnés.

  1. Nicolas Sarkozy, toujours premier sur Twitter

    Malgré son silence sur les réseaux sociaux les 20 et 21 mars, Nicolas Sarkozy est le candidat le plus populaire (18.276 mentions) et qui a gagné le plus d'abonnés sur Twitter cette semaine (9.164). 

    Hollande moins mentionné

    Sur Twitter, François Hollande se stabilise à la seconde position mais accuse une baisse significative du nombre de messages le mentionnant (- 25%). Les évènements de Toulouse et Montauban ont généré très peu de réactions dans sa communauté, en comparaison, par exemple, au meeting d’Aurillac commenté et repris par sa communauté sur Twitter en générant plus de 3.900 mentions.

    309 tweets dans la semaine pour Mélenchon

    Malgré l’arrêt de la campagne présidentielle, Jean Luc-Mélenchon est le candidat qui a le plus tweeté avec 309 messages envoyés. Il signe une des meilleures acquisitions avec une communauté en progression de 11%.

    Une croissance et une popularité à mettre notamment sur le compte des sondages positifs pour le candidat désigné comme le troisième homme, les mentions sur Jean-Luc Mélenchon progresse ainsi de 16%.

    Les formules chocs de Marine Le Pen

    Marine Le Pen est cinquième de notre labomètre Twitter. La candidate se rend naturellement plus visible avec des formules choc qui font intensément réagir. Toutefois, ce volume de réactions n’est pas signe d’adhésion : la grande majorité des réactions sont négatives. 

  2. Jean-Luc Mélenchon, performe partout, notamment sur Facebook

    Le candidat du Front de Gauche confirme sa dynamique en conservant la première place de notre Labomètre Facebook. Même s'il a moins publié, il réalise plusieurs performances en faisant réagir d'avantage sa communauté, par exemple en ciblant directement Marine Le Pen.

    Sa communauté progresse de 2% soit 9.632 fans supplémentaires. Un score supérieur à celui de Nicolas Sarkozy qui est pourtant habitué à occuper la 1ère place sur ce critère lors des précédents labomètres.

    La communauté de Marine Le Pen profite des tragédies de Toulouse et Montauban

    Marine Le Pen occupe la seconde place ex-aequo avec Nicolas Sarkozy sur le podium des candidats les plus performants du Labomètre Facebook.

    La candidate frontiste signe également le meilleur taux d’engagement moyen de la semaine avec 7,25% (même s’il est quasiment identique à celui de la communauté de Jean-Luc Mélenchon)

    Sarkozy moins présent sur Facebook cette semaine

    Nicolas Sarkozy a privilégié Twitter à Facebook cette semaine. Avec seulement cinq publications sur Facebook, le candidat fait partie néanmoins de ceux qui recrutent le plus par message (1 184 fans).

    François Hollande, l’invisible

    Contrairement aux formules chocs de Marine Le Pen et à la posture très présidentielle de Nicolas Sarkozy, François Hollande s'efface. Le candidat socialiste perd une place dans notre Labomètre Facebook pour arriver à la quatrième position.

    Un bon point : les socialistes sont la troisième communauté la plus mobilisée cette semaine sur Facebook (après Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon). Une audience engagée à hauteur de 2,69%, un score honorable mais encore loin des 7,2% des candidats du FN et du Front de Gauche.

  3. L'étude complète

  4. Méthodologie

    L’étude est réalisé à l’aide de superviz.in, outil d'analyse développé par tequilarapido.

    Échantillon : Ensemble des espaces de prises de paroles officiels sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter) des candidats à l'élection présidentielle française.

    Sont analysées les fan pages officielles et les comptes Twitter officiels des personnalités politiques ci-après : Nathalie Arthaud (LO), François Bayrou (MODEM), Nicolas Dupont-Aignan (Debout La République), François Hollande (PS), Eva Joly (EELV), Marine Le Pen (FN), Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche), Philippe Poutou (NPA), Nicolas Sarkozy (UMP), Dominique de Villepin (République Solidaire), Corinne Lepage (Cap 21). 

    Mode de recueil et méthodologie: Automatique grâce à l'outil Superviz.in via les API de Facebook et Twitter. L'analyse qualitative est ensuite réalisée par un social media manager au sein de l'agence Tequilarapido. Les classements sur chacune des plateformes sont déterminés à partir de la performance des candidats sur la période d'analyse à partir de 3 indicateurs de mesure :

    Facebook : Acquisition de fans, Engagement moyen des audiences sur les publications, Acquisition de fans par publication Twitter : Acquisition de followers, Nombre de mentions du compte du candidat, Acquisition de followers par publicatio.

    Période d'analyse : 19 au 25 mars 2012 soit une période consécutive de 7 jours.

  5. Les labomètres précédents

    Sur lelab.europe1.fr

    Labomètre 4 : Sarkozy prend la tête sur Twitter.

    Labomètre 3 : Hollande prend la première place sur Twitter.

    Labomètre 2 : la mobilisation s'essouffle.

    Labomètre 1 : Mélenchon profite du débat face à Le Pen.

Du rab sur le Lab

PlusPlus