Labomètre #8 - Philippe Poutou, nouveau chouchou des réseaux sociaux

Publié à 07h12, le 18 avril 2012 , Modifié à 15h06, le 18 avril 2012

Labomètre #8 - Philippe Poutou, nouveau chouchou des réseaux sociaux

Le Labomètre, épisode 8. Chaque mercredi, nous publions les résultats d’une analyse permettant de mesurer l’activité des candidats à la présidentielle sur Twitter et Facebook, en collaboration avec l’agence tequilarapido et son outil Superviz.in. Notre ambition : vous proposer une vision détaillée de l'empreinte numérique des prétendants à l’Elysée sur les réseaux sociaux.

Les enseignements généraux de notre nouvelle livraison, conduite du 9 au 15 avril : suite à sa prestation très remarquée dans l'émission Des paroles et des actes sur France 2, Poutou grimpe dans notre classement sur Facebook.

Sur Twitter, bataille d'influence entre François Hollande et Nicolas Sarkozy qui remporte la manche. Fait remarquable de la semaine, un tweet d'Eva Joly fortement repris.

  1. Sur Facebook : l’ascension de Poutou

    Mercredi soir, lors de l'émission Des Paroles et des actes sur France 2, Philippe Poutou, a livré une prestation remarquée par les commentateurs politiques.

    Sans surprise, les fans et les commentaires ont afflué sur la page Facebook du candidat du NPA, le propulsant à la seconde place de notre Labomètre Facebook (7) juste derrière Jean-Luc Mélenchon, toujours premier.

    Cette prestation de Philippe Poutou lui apporte de nouveaux fans, voyant ainsi sa communauté augmenter de 66 % ( 1.194 fans).

    De nouveaux fans mobilisés et réceptifs aux statuts publiés par le candidat (même si l’on compte seulement 3 publications durant la semaine dernière).

    Ainsi, Philippe Poutou réalise le meilleur taux d’engagement, tous candidats confondus, avec une moyenne de 7,94 %.

    On relèvera aussi le succès du statut accompagnant la publication du clip de campagne du candidat.

    Ce statut est la 4e publication qui a le plus mobilisé les communautés sur Facebook avec un taux d’engagement de 10,11%.

    Une arrivée massive de nouveaux fans qui n’a rien changé à la stratégie de communication de Philippe Poutou. Le candidat n’ayant publié ni plus, ni moins que les semaines précédentes. Mécaniquement, il est aussi l’homme politique dont les statuts attirent le plus de nouveaux fans avec 398 fans recrutés pour seulement 3 messages postés.

    François Hollande pas mieux que Nicolas Sarkozy

    La semaine dernière, les sondages donnent François Hollande devant Nicolas Sarkozy au 1er tour avec un écart plus important que les semaines précédentes (sondage Yahoo! – 12/04/12). Les deux candidats sont donc très proches dans les sondages.

    Même constat pour leurs communautés puisque les deux principaux candidats sont tous les deux ex aequo à la 5e place de notre Labomètre Facebook.

    Une position identique à celle de la semaine dernière pour Nicolas Sarkozy et en baisse de 3 places pour François Hollande.

    Malgré une actualité chargée avec des meetings Place de la Concorde pour Nicolas Sarkozy et à Vincennes pour François Hollande, les petits candidats ont profité d’un temps de parole identique à la télévision pour faire entendre leurs voix notamment durant les deux "débats" réunissant tous les candidats dans Des paroles et des Actes sur France 2.

    Ainsi, on remarque que les candidats les plus performants lors de l’émission sont également ceux qui ont fait le plus de bruit sur les réseaux sociaux.

    C’est le cas d’Eva Joly avec une phrase prononcée en direct et reprise sur sa page Facebook.

    Un soutien sans précédent pour la candidate avec cette publication qui devient un des statuts ayant généré le plus d’interactions sur Facebook pour un taux d’engagement de 10,49 %. Une mobilisation qui ne se transforme pas en adhésion à la page d’Eva Joly puisqu’elle voit sa base de fans augmenter de 3 % contre 5 % pour Marine Le Pen et 11 % pour Jean-Luc Mélenchon.

  2. Sur Twitter : Sarkozy gagne la bataille de la visibilité

    Alors que notre Labomètre Twitter reste dans son ensemble identique (Jacques Cheminade ( 1) et Nathalie Arthaud (-1)), le candidat de l’UMP gagne la bataille de la visibilité sur Twitter grâce à son meeting Place de la Concorde.

    Nicolas Sarkozy conserve donc la 1re place de notre Labomètre Twitter et réussit à être l’homme politique le plus attractif sur le site de micro-blogging avec 82.064 followers recrutés. Soit une augmentation de 6 % de sa communauté de suiveurs.

    Une adhésion à mettre sur le compte de la visibilité donnée au candidat lors de son meeting parisien, le dimanche 15 avril. Face au candidat socialiste, Nicolas Sarkozy gagne la bataille des mentions puisqu’il est le plus cité sur Twitter avec 36.565 mentions ( 57 % par rapport à notre précédent Labomètre Twitter).

    En revanche, les twittos citent moins les autres candidats dans leurs messages : François Hollande totalise 27.459 mentions ( 14 %), Jean-Luc Mélenchon avec 12.274 citations ( 26 %).

    Seule Eva Joly se distingue parmi les plus petits candidats avec cette citation télévisée relayée sur son compte Twitter et largement reprise (571 retweet). C’est le tweet le plus repris de la semaine.

  3. L'étude complète

  4. Méthodologie

    Échantillon
     
    Ensemble des espaces de prises de paroles officiels sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter) des candidats à l'élection présidentielle française. Sont analysées les fan pages et les comptes Twitter officiels des personnalités politiques ci-après : Nathalie Arthaud (LO), François Bayrou (MODEM), Nicolas Dupont-Aignan (Debout La République), François Hollande (PS), Eva Joly (EELV), Marine Le Pen (FN), Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche), Philippe Poutou (NPA), Nicolas Sarkozy (UMP), Jacques Cheminade (Solidarité et Progrès).
     
    Mode de recueil & méthodologie
     
    Automatique grâce à l'outil Superviz.in via les API de Facebook & Twitter et
    manuel via une équipe d’analyste au sein de l’agence tequilarapido. L'analyse qualitative est ensuite réalisée par un social media manager. Les classements sur chacune des plateformes sont déterminés à partir de la performance des candidats sur la période d'analyse à partir de 3 indicateurs de mesure:
    Facebook : Acquisition de fans, Engagement moyen des audiences sur les publications, Acquisition de fans par publication.
    Twitter : Acquisition de followers, nombre de mentions du compte du candidat, Acquisition de followers par publication.
     
    Période d'analyse
     
    09 avril au 15 avril 2012 soit une période consécutive de 7 jours.

  5. Les précédents labomètres

    Labomètre 7 : 7e semaine consécutive de domination du net pour Mélenchon.
    Labomètre 6 : Mélenchon, grand champion du net.
    Labomètre 5 : Toulouse : pas de trêve sur les réseaux sociaux.
    Labomètre 4 : Sarkozy prend la tête sur Twitter.
    Labomètre 3 : Hollande prend la première place sur Twitter.
    Labomètre 2 : la mobilisation s'essouffle.
    Labomètre 1 : Mélenchon profite du débat face à Le Pen.

Du rab sur le Lab

PlusPlus