Laurent Wauquiez remplace NKM au poste de numéro 2 de Les Républicains

Publié à 11h25, le 15 décembre 2015 , Modifié à 07h42, le 16 décembre 2015

Laurent Wauquiez remplace NKM au poste de numéro 2 de Les Républicains
© ROMAIN LAFABREGUE / AFP

PROMOTION – C'est une bonne séquence que vit actuellement Laurent Wauquiez. Dimanche 13 décembre, il a remporté la présidence de la région Rhône-Alpes-Auvergne. Ce mardi 15 décembre, il est nommé numéro 2 de Les Républicains, en lieu et place de Nathalie Kosciusko-Morizet. Passer de numéro 3 à numéro 2, on appelle cela une promotion. 

Précision de taille, néanmoins, selon un communiqué de Les Républicains transmis à l'AFP : 

"

Nicolas Sarkozy lui a proposé d'être nommée au bureau politique et à la commission nationale d'investiture, ce qu'elle a accepté.

 

"

Malgré sa promotion, Laurent Wauquiez pourrait être *un peu* déçu. Début novembre, le député de Haute-Loire expliquait, cité par L'Obs, que Nicolas Sarkozy devait absolument garder NKM dans la direction de Les Républicains. "Selon lui, il est 'important' que Sarkozy conserve une 'aile gauche' de manière à demeurer lui-même dans une position centrale", écrivait l'hebdomadaire.

Une question se pose d'emblée : Laurent Wauquiez va-t-il récupérer le bureau de Nathalie Kosciusko-Morizet ? Le 8 décembre 2014, Libération racontait comment NKM l'avait prié de dégager fissa de SON bureau au siège de l'UMP, bureau où le nouveau secrétaire général de l'UMP venait à peine de s'installer. Laurent Wauquiez s'était exécuté, emportant ses cartons dans un bureau voisin.

Le 16 décembre 2014,  Hugues Anselin, chef de cabinet du directeur général de l'UMP Frédéric Péchenard, racontait cet épisode au Canard Enchaîné. "Il a fallu aller mesurer les deux pièces pour prouver à Wauquiez qu'elles avaient rigoureusement la même superficie", rapportait-il.

Du rab sur le Lab

PlusPlus