Claude Bartolone confirmé président de l’Assemblée par acclamation des députés PS

Publié à 11h28, le 15 décembre 2015 , Modifié à 12h54, le 15 décembre 2015

Claude Bartolone confirmé président de l’Assemblée par acclamation des députés PS
© ERIC FEFERBERG / AFP

La droite voulait qu’il renonce à retrouver son mandat de président de l’Assemblée nationale après sa défaite en Ile-de-France face à Valérie Pécresse. "Un arrangement entre parlementaires de Seine-Saint-Denis", a dénoncé Christian Jacob, le patron des députés LR qui souhaite soumettre au vote de l’ensemble de l’hémicycle ce retour au perchoir. Mais Claude Bartolone a le soutien unanime – tout du moins officiellement – des députés socialistes.

Ainsi ce mardi 15 décembre en réunion de groupe socialiste, alors qu’il avait remis son mandat en jeu auprès de Bruno Le Roux, Claude Bartolone a été maintenu président de l’Assemblée nationale par acclamation. Et "sans opposition". Le député PS de Seine-Saint-Denis a même eu droit, malgré sa défaite aux régionales, à "une standing ovation" de ses camarades socialistes. "Ce qui dispense d'un vote formel", confie à l'AFP une élue PS.

Il retrouve donc sa casquette de détenteur du perchoir et présidera de nouveaux les traditionnelles questions au gouvernement des mardi et mercredi. Mais pas ce mardi, révèle LCP

 

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

Retour de Claude Bartolone au perchoir : Christian Jacob dénonce "un arrangement entre parlementaires de Seine-Saint-Denis"

Nadine Morano est profondément choquée par les propos de Claude Bartolone sur la "race blanche"

En perdant contre Valérie Pécresse, Claude Bartolone subit sa première défaite électorale depuis 1992

 

A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR :

Marylise Lebranchu a "un doute" sur Claude Bartolone à la présidence de l'Assemblée nationale

Cambadélis veut que Bartolone "reste président de l'Assemblée nationale"

Du rab sur le Lab

PlusPlus