Résultats régionales : en perdant contre Valérie Pécresse, Claude Bartolone subit sa première défaite électorale depuis 1992

Publié à 07h46, le 14 décembre 2015 , Modifié à 07h46, le 14 décembre 2015

Résultats régionales : en perdant contre Valérie Pécresse, Claude Bartolone subit sa première défaite électorale depuis 1992
© AFP

Ce pourrait être la double-peine pour Claude Bartolone. Battu par Valérie Pécresse au deuxième tour des élections régionales en Ile-de-France - à cause du FN, dit la gauche -, dimanche 13 décembre, le président de l’Assemblée nationale va remettre son mandat au perchoir en jeu.

Mais surtout, ce qui doit lui faire bizarre à Claude Bartolone, c’est déjà d’avoir perdu une élection. Tout simplement. Car ça ne lui arrive pas souvent. Comme le souligne Le Figaro, "le socialiste n’avait pas connu de défaite électorale depuis les élections cantonales de 1992". Soit vingt-trois ans d’invincibilité électorale. Mais comme toute série qui se poursuit tend inévitablement à sa fin, la belle série de Claude Bartolone a pris fin ce dimanche soir.

Sans refaire tout le parcours politique de l’ancien président du conseil général de la Seine-Saint-Denis, on remarque qu’il est élu député sans discontinuer depuis 1981, ayant parallèlement été tour à tour conseiller municipal des Lilas, conseiller municipal du Pré-Saint-Gervais puis maire du Pré-Saint-Gervais.

A LIRE AUSSI SUR LE LAB :

Battu en Ile-de-France, Claude Bartolone remet en jeu son mandat de président de l'Assemblée nationale

Régionales : le gros trolling de La Manif pour Tous contre Bartolone, perdant face à Pécresse en Île-de-France

 

A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR :

Île-de-France : soirée historique pour la droite

Bartolone reconnaît sa défaite et "souhaite bonne chance" à Pécresse

Du rab sur le Lab

PlusPlus