Le jour où Bourdin a renommé une auditrice "Giulia" face à Sarkozy

Publié à 11h49, le 21 décembre 2012 , Modifié à 17h31, le 21 décembre 2012

Le jour où Bourdin a renommé une auditrice "Giulia" face à Sarkozy
Nicolas Sarkozy le 8 mars 2012 sur RMC (images BFMTV)

COULISSES - Souvenez-vous, le 8 mars 2012 Nicolas Sarkozy annonçait qu'en cas de défaite à la présidentielle, il abandonnerait la politique. Une affirmation faite au micro de RMC, suite à la question d'une auditrice citée par Jean-Jacques Bourdin. Une auditrice au prénom bien connu pour celui qui était encore président : "Giulia", comme sa fille.

Voici la scène que Le Lab avait conservé dans ses archives :

L'émission "Vous trouvez ça normal ?" revient sur ce moment de radio ce 21 décembre dans la soirée. Interrogé par Guy Birenbaum, Jean-Jacques Bourdin concède que la Giulia en question ... était totalement fake.

Une auditrice d'Annemasse était bien au téléphone ce matin-là et sa question - relayée par le journaliste - était apparemment bien réelle. En revanche son prénom, lui, a été changé au dernier moment. Jean-Jacques Bourdin l'explique en parlant d'un simple "clin d'oeil" :

"

C'est moi qui l'ai volontairement appelée Giulia. C'est un petit clin d'oeil. Parce que je trouvais que c'était amusant de prendre un prénom qu'il connait bien.

Et ca a marché formidablement bien puisqu'il me dit, il dit à Giulia : "Oui [j'arrête la politique, ndlr]"

"

Voici l'extrait qui sera diffusé ce 21 décembre sur France 2 en deuxième partie de soirée :

Du rab sur le Lab

PlusPlus