Le Pen qui diffuse des photos d’exécutions de Daech, article le plus lu de la semaine sur le Lab

Publié à 17h10, le 20 décembre 2015 , Modifié à 17h10, le 20 décembre 2015

Le Pen qui diffuse des photos d’exécutions de Daech, article le plus lu de la semaine sur le Lab

#BEST-OF HEBDO – Une fois n’est pas coutume, c’est dimanche que nous vous proposons notre très attendu top hebdo. Avec tout en haut du classement des articles les plus lus de la semaine, la diffusion sur Twitter de photos d’exécutions de Daech par Marine Le Pen. Complètent le podium l’interview antisarkozyste de Christian Estrosi et le subterfuge d’une élue sur la liste du maire de Nice pour continuer à être partout sans cumuler.

#1 – Seriously ?

Le Front national semble être un tout petit peu tendu depuis le second tour des élections régionales. Le camp frontiste est énervé. Ce mercredi 16 décembre, Marine Le Pen a décidé de diffuser sur Twitter des images d'exactions commises par les terroristes de Daech. On y voit un homme écrasé par les chenilles d'un char d'assaut, un autre brûlé vif dans une cage. Sur le dernier message, on découvre le corps d'un homme décapité, sa tête posée sur son dos…

Lors des questions au gouvernement, le même jour, Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur annonce un signalement des photos diffusées par la présidente du FN ainsi que des suites.

[A LIRE ICI et ICI]

#2 – Moi, Estrosi, anti-sarkozyste

Figurez-vous que Christian Estrosi a "changé". Un changement de type radical. Deux jours après son élection à la présidence du conseil régional de Paca face à Marion Maréchal-Le Pen, le député-maire de Nice donne une interview à Paris Match, mardi 15 décembre. Et sans broncher, il lâche cette punchline : "plus on va à droite, plus on fait monter le FN". Christian Estrosi est donc un homme nouveau. Et cela se traduit aussi par un autre discours plus que surprenant chez lui : une critique en règle de Nicolas Sarkozy. Dans cet entretien, "le résistant" qu'il est s'inscrit donc en faux contre à peu près tout ce qui caractérise actuellement le président de LR

[A LIRE ICI]

#3 – Être partout sans cumuler : mode d’emploi

Après les élections régionales, de nombreux élus doivent renoncer à un ou plusieurs de leurs mandats. Mais si Xavier Bertrand s’est exécuté spontanément, c’est un déchirement pour d’autres, comme Sophie Joissains (UDI), numéro deux sur la liste de Christian Estrosi dans les Bouches-du-Rhône qui a trouvé un petit subterfuge pour rester partout sans pour autant cumuler. Mode d’emploi.

[A LIRE ICI]

#4 – White is the new black

Fabien Engelmann aime également les crèches de Noël. C'est pour cela que, lui maire FN d'Hayange, il a en a fait installer une sur la place du marché. Pour célébrer la nativité, la municipalité a fait dans le classique avec Marie, Joseph, Gaspard, Melchior, Balthazar et deux moutons qui entourent le petit Jésus. Rien d'anormal jusqu'ici. Si ce n'est un détail. Oh, trois fois rien : comme l'a rapporté jeudi 17 décembre Le Petit Journal, dans la crèche de Noël d'Hayange, Balthazar n'est pas noir, comme le veut la tradition, mais blanc.

[A LIRE ICI]

#5 – You shall not pass

Dure journée pour Marine Le Pen. Même si le FN réussit son plus haut score historique en nombre de voix, la présidente frontiste n’a pas réussi à l’emporter en Nord-Pas-de-Calais-Picardie où elle partait pourtant avec un confortable matelas d’avance sur Xavier Bertrand. Comme elle, aucune tête de liste FN n’a réussi à remporter une région. Et voilà qu'en plus vient l'enquiquiner une égérie de la télé-réalité.

Cerise sur le gâteau ce lundi 14 décembre, l’eurodéputée FN est ainsi trollée sur Twitter par… Nabilla. La starlette a ainsi répondu à un tweet de Marine Le Pen en lui lançant un :

 

"

Non mais allo. Vous passerez jamais nanananère.

"

[A LIRE ICI]

Du rab sur le Lab

PlusPlus