Le premier adjoint du maire FN d'Hayange démissionne après la nouvelle plainte déposée contre l'élu

Publié à 15h34, le 02 juillet 2015 , Modifié à 06h40, le 03 juillet 2015

Le premier adjoint du maire FN d'Hayange démissionne après la nouvelle plainte déposée contre l'élu
Le maire FN d'Hayange Fabien Engelmann © FREDERICK FLORIN / AFP

BIS REPETITA - C'est la première conséquence politique de la nouvelle plainte déposée contre le maire FN d'Hayange Fabien Engelmann : son premier adjoint Damien Bourgois a décidé de ne plus seconder l'élu frontiste. Non parce que trop c'est trop, la coupe est pleine, la goutte d'eau a fait déborder le vase et tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse. Enfin bref, il s'en va.

Interrogé par Le Républicain Lorrain ce jeudi 2 juillet, Damien Bourgois évoque cette fameuse plainte liée au financement  de la campagne législative 2012 de Fabien Engelmann. Il est reproché au candidat FN d'avoir fait facturer à une société créée pour l'occasion la distribution des tracts alors que celle-ci aurait été effectuée par des bénévoles. Le futur ex-premier adjoint explique :

"

J’ai été envahi par un doute énorme, ça m’a fait froid dans le dos. Surtout, ça m’a ouvert les yeux sur un fonctionnement auquel je n’adhère plus. Il était temps que je parle.

 

"

En découle une analyse du fonctionnement du maire FN. "Si on aborde un sujet qui lui déplaît, soit il esquive, soit il se met en colère. C’est dommage, au final, ce sont les Hayangeois qui souffrent. Avec lui, il n’y a pas de concertation possible", raconte Damien Bourgois. Des propos qui font écho à ceux de Marie Da Silva, également ancienne première adjointe de Fabien Engelmann qui, elle aussi, avait dénoncé "les dérives autocratiques" du maire FN.

Damien Bourgois ne devrait tout de même pas aller aussi loin que Marie Da Silva qui, après avoir porté plainte contre Fabien Engelmann, l'accusant de comptes de campagne frauduleux, avait symboliquement déchiré sa carte du FN. Damien Bourgois dit :

"

Je reste fidèle aux valeurs du FN. Ce que Fabien Engelmann fait à Hayange, ce n’est pas le FN. Je suis persuadé que les instances dirigeantes ne cautionnent pas.

 

"

Sauf que, pour l'instant, les instances dirigeantes du FN ont un autre dossier à gérer

Du rab sur le Lab

PlusPlus