Le spectacle des questions au gouvernement du 1er octobre

Publié à 14h49, le 01 octobre 2013 , Modifié à 16h33, le 01 octobre 2013

Le spectacle des questions au gouvernement du 1er octobre

#QAG - Pour la reprise de la session ordinaire, les questions d'actualité des députés au gouvernement repassent au rythme de deux séances hebdomadaires, le mardi et le mercredi.

Le Lab vous propose ses morceaux choisis de cette séance du 1er octobre.

#Sur les Roms, Ayrault répond à la place de Valls

La question était posée au ministère de l'Intérieur, mais c'est Jean-Marc Ayrault qui prend le micro pour une mise au point :

"

L’intégration est possible lorsqu’on respecte les lois de la République.

"

Jean-Marc Ayrault réalise surtout un rappel à l'ordre de ses ministres qui se déchirent sur le sujet, Cécile Duflot et Manuel Valls en tête :

"

J’appelle tout le monde au sang froid!

C’est la dignité de la fonction que l'on exerce mais aussi le respect des citoyennes et des citoyens !

"

Dans l'hémicycle - et sur Twitter - les députés de la majorité saluent cette réponse du Premier ministre : 

#Je ne vous ai pas entendu mais je vais vous répondre quand même

La question d'un député ne peut excéder les deux minutes, au lieu de quoi, son micro est coupé. C'est ce qui arrive à Gilbert Collard ce mercredi, après une intervention sur l'entrée de la Roumanie et de la Bulgarie dans l'espace Schengen. Qu'importe, Laurent Fabius lui répondra quand même et concluera non sans humour :

"

Voilà Monsieur Collard la réponse à la question  que vous ne m’avez pas posée !

"

#Moquerie

Laurent Wauquiez ponctue son intervention par des "Mensonge !"à la fin de chaque phrase, répétés en choeur par ses camarades de l'UMP :

"

Monsieur le Premier ministre, mensonge !

9 Français sur 10 ne connaîtraient pas de hausse d’impôt avez-vous dit. Mensonge !

Vous aviez dit qu’il n’y aurait pas d’effort supplémentaire pour les Français. Mensonge !

Vous aviez dit que les familles ne paieraient pas cette année dans votre budget. Mensonge là encore 

Pause fiscale en 2014. Mensonge !

"

Un effet de style qu'Arnaud Montebourg décide de moquer en reprenant lui aussi en choeur les "mensonge !" lancés par l'opposition :

#L'art d'être nuancé

Jean-François Copé est depuis quelques jours en première ligne pour demander le report de la réforme des rythmes scolaires mise en place par Vincent Peillon. Demande répétée ce mardi à l'occasion des QAG, avec une menace sans demi-mesure :

"

Je vous demande de reporter cette réforme avant que la colère du peuple de France ne vous oblige à démissionner.

"

Une intervention qui lui vaut une salve de tweets désapprobateurs de la part de députés de la majorité :

#Revoilà les lunettes futuristes de Frédéric Cuvillier

 

#Les QAG vues de l'intérieur

Avec cette photo du député socialiste Nicolas Bays :

#Ouille mes oreilles

Le député socialiste Pascal Popelin n'apprécie pas trop l'indiscipline des autres députés :

Claude Bartolone qui préside la séance demandera d'ailleurs un peu plus tard aux parlementaires de "faire attention à l'image [qu'ils] donnent".

#Le lapsus de Ayrault

Jacob, Copé, même combat ? En répondant aux attaques du patron des députés UMP, le Premier ministre commet un lapsus qu'il juge lui-même "révélateur". Laspsus qui fait en tout cas bien rire les deux concernés :

"

Si je voulais être cruel monsieur Copémonsieur Jacob ! Vous voyez que mon lapsus est révélateur !

"

#"Madame Duflot a humilié le président de la République"

Le patron des députés UMP, Christian Jacob, considère qu'en appelant François Hollande à trancher sur les Roms, Cécile Duflot l'a "humilié" :

 

"

Monsieur le Premier ministre, Madame Duflot a bafoué votre autorité, elle a humilié le président de la République!

Monsieur le Premier ministre, nous ne supportons plus que vous soyez le simple notaire d’un contrat de mariage entre le PS et les Verts !

"

  

#Tiens, Laurent Fabius connait déjà une des questions qui lui sera posée

Rappelons tout d'abord que les ministres ne sont pas *censés* connaitre à l'avance les questions qui leur sont posées par les députés. En réalité, tout particulièrement lorsqu'elles viennent de la majorité, leur thème est souvent communiqué par avance au ministre. Ce tweet de Laurent Fabius le prouve:

La question sera celle du député écolo François-Michel Lambert.

#La liste des intervenants

Pour commencer, voici la liste des députés posant des questions ce mardi, tweetée par l'Assemblée nationale :

Du rab sur le Lab

PlusPlus