Le terrible bilan du quinquennat Hollande, signé Anne Hidalgo : "Là on se plante"

Publié à 06h51, le 15 avril 2016 , Modifié à 06h51, le 15 avril 2016

Le terrible bilan du quinquennat Hollande, signé Anne Hidalgo : "Là on se plante"
Anne Hidalgo, dubitative sur le quinquennat de François Hollande. © AFP

Pas sûr que l’intervention télévisée de François Hollande, jeudi 14 avril sur France 2, ait convaincu Anne Hidalgo. La maire de Paris, qui s’est régulièrement opposée au gouvernement depuis son élection dans la capitale, livre d’ores et déjà un bilan terrible et cinglant du quinquennat de François Hollande.

Dans une interview à VSD, relayée jeudi par LeParisien.fr, Anne Hidalgo confie son pessimisme pour les échéances électorales de 2017. "Sauf miracle, il y aura une alternance", assène celle que certains socialistes imaginent candidate à la présidentielle.

Cette défaite à venir, Anne Hidalgo l’explique par le mauvais bilan de la présidence Hollande avec lequel elle ne fait aucune concession. Et de déplorer une politique du gouvernement pas toujours en accord avec les promesses du candidat Hollande en 2012. "L'échéance 2017 sera difficile pour ma famille politique parce qu'on ne peut pas dire qu'on ait démontré une grande efficacité dans les réalisations et on a un peu tourné le dos aux engagements", lance-t-elle avant d’ajouter, encore plus virulente :

"

Le gouvernement s'est montré conservateur sur les questions de société et ultralibéral sur les questions économiques. (…) Je ne donne pas de leçon, j'essaie juste de dire que là on se plante. La sanction sera terrible.

"

"Ça va mieux", a pourtant clamé François Hollande dans l'émission "Dialogues citoyens". Et, à écouter les proches du chef de l’Etat comme Julien Dray, le gouvernement a plutôt "réussi économiquement". Le problème, dixit Dray, c’est que "personne ne s’en rend compte". Et pas même la maire socialiste de Paris, visiblement.

Du rab sur le Lab

PlusPlus