L’UMP dénonce la rencontre entre François Hollande et Fidel Castro : "envisage-t-il de fleurir le mausolée de Lénine ?"

Publié à 06h46, le 12 mai 2015 , Modifié à 11h37, le 12 mai 2015

L’UMP dénonce la rencontre entre François Hollande et Fidel Castro : "envisage-t-il de fleurir le mausolée de Lénine ?"
François Hollande et Fidel Castro. © ALEX CASTRO / CUBA DEBATE / AFP

C’était historique. François Hollande est le premier président de la 5e République à rencontrer Fidel Castro. Un échange d’une heure avec le Lider Maximo que le chef de l’Etat, qui n’est pas "le Che", a qualifié ainsi :

"

Fidel Castro a souhaité me rencontrer. C’était une volonté partagée en arrivant à Cuba. Quoi qu’on en pense, il est dans l’Histoire.

"

"François Hollande fait un bon coup diplomatique", croit savoir Ségolène Royal, sa ministre de l’Ecologie, citée par Le Parisien de ce mardi 12 mai, à propos de ce voyage global dans la Caraïbe et à Cuba en particulier. L’opposition, quant à elle, ne semble pas être du même avis. Bien au contraire.

Ainsi pour Sébastien Huyghe, député et porte-parole de l’UMP, cette rencontre au sommet avec le père de la révolution cubaine est "une faute" :

Et de mettre en parallèle cet échange avec l’absence de la France, comme de nombreux autres pays, lors des célébrations du 9 mai en Russie pour marquer la capitulation nazie – qui a scandalisé de nombreux hommes politiques :

Egalement député UMP peu fan du régime castriste, Guillaume Larrivé manie l’ironie et se demande qui sera le prochain dictateur mis à l’honneur par François Hollande : Lénine ou Kim Jong-Un ?

Trésorier de l’UMP, Daniel Fasquelle préfère lui mettre en lumière le grand écart qu’il y a, selon lui, à manifester pour les libertés le 11 janvier et à s’afficher avec l’ancien dirigeant cubain en mai :

Enfin, Lionnel Luca exprime lui aussi son mécontentement. Non sans trolling inside :

Du rab sur le Lab

PlusPlus