Manuel Valls moque les nouvelles consignes d'encadrement de la com' de Matignon

Publié à 13h23, le 03 octobre 2013 , Modifié à 19h11, le 03 octobre 2013

Manuel Valls moque les nouvelles consignes d'encadrement de la com' de Matignon
Manuel Valls et Vincent Peillon (Maxppp)

Il y a de la moquerie dans l'air. Après la petite pointe d'humour de Vincent Peillon ce 3 octobre au matin, c'est Manuel Valls qui singe ouvertement les nouvelles consignes de Matignon visant à encadrer la com' des ministres.

La scène à laquelle Le Lab a pu assister se déroule devant une poignée de journalistes à la sortie du Conseil constitutionnel. François Hollande a terminé son discours pour le 55e anniversaire de la Constitution de la Ve Républque quelques minutes plus tôt et le ministre de l'Intérieur est sur le départ.

Interpellé par une journaliste, Manuel Valls sort alors son téléphone et mime une conversation téléphonique : "oui allo ? Est-ce que je peux parler ?!"

Une image diffusée ce jeudi 3 octobre à 19h sur LCI, dont le Lab vous a isolé un gif :

Référence explicite à la note du monsieur com' du Premier ministre, Jérôme Batout, dévoilée mercredi par Europe 1, qui exige des ministres qu'ils fassent connaitre leurs "projets médias" avant toute intervention d'un membre du gouvernement devant la presse.

Tout en faisant semblant de passer son coup de fil, Manuel Valls lance :

"

Attendez, il faut que je demande l'autorisation !

"

Puis, apercevant une journaliste du Figaro parmi les reporters présents, il ajoute, toujours sur le ton de l'humour :

"

Et une sur-autorisation pour Le Figaro !

"

Le ministre de l'Intérieur qui s'est écharpé par médias interposés avec sa collègue Cécile Duflot sur la question des Roms, et qui n'est donc pas étranger à ce recadrage de Matignon, conclut en un éclat de rire :

"

Vous savez, il y a un tour de vis au gouvernement 

"

Mime du tour de vis en question à l'appui.

Delphine Legouté avec Paul Larrouturou.

Du rab sur le Lab

PlusPlus