Mise en examen de Sarkozy : Jean-Marc Ayrault appelle les sarkozystes "à la raison"

Publié à 18h42, le 22 mars 2013 , Modifié à 18h53, le 22 mars 2013

Mise en examen de Sarkozy : Jean-Marc Ayrault appelle les sarkozystes "à la raison"
Jean-Marc Ayrault. (MaxPPP)

SÉPARATION DES POUVOIRS - Et le Premier ministre défendit sa ministre de la Justice en critiquant l'opposition. Jean-Marc Ayrault juge ce vendredi 22 mars que les attaques de "certains membres de l'UMP" ne sont "pas dignes d'hommes et de femmes politiques républicains".

Christiane Taubira "respecte l'engagement du président de la République de ne jamais intervenir dans quelque affaire que ce soit" a tout d'abord assuré le Premier ministre en marge d'un déplacement à Angers.

"Il faut vraiment, si on veut que les Français aient confiance dans notre justice, surtout éviter ce genre de polémiques" poursuit Jean-Marc Ayrault concernant le déluge de critiques du premier cercle sarkozyste après la  mise en examen de Nicolas Sarkozy pour abus de faiblesse dans l'affaire Bettencourt.

Et il ajoute en insistant sur l'attachement gouvernemental à l'indépendance de la Justice : 

La garde des Sceaux a fait une déclaration parfaitement justifiée après certaines déclarations d'hommes politiques de l'UMP qui ne sont pas dignes d'hommes et de femme politiques républicains.

Le locataire de Matignon rappele que François Hollande souhaitait "renforcer encore l'indépendance de la justice pour donner au Conseil supérieur de la magistrature cette indépendance et faire en sorte que demain, les magistrats du parquet soient nommés comme ceux du siège, sans intervention du pouvoir exécutif".

"Je n'ai pas d'autres commentaires à faire, simplement un appel à la raison, au respect de la justice, des juges, des magistrats" ajoute Jean-Marc Ayrault.

Du rab sur le Lab

PlusPlus