Après avoir annoncé son départ, Eric Besson est candidat à sa réélection à Donzère

Publié à 10h18, le 06 janvier 2014 , Modifié à 10h19, le 06 janvier 2014

Après avoir annoncé son départ, Eric Besson est candidat à sa réélection à Donzère
Eric Besson à la sortie d'un conseil des ministres en 2012 (Maxppp)

RETOURNEMENT DE VESTE - Contrairement à ce qu'il avait annoncé, l'ancien ministre Eric Besson indique ce lundi 6 janvier qu'il est candidat à un quatrième mandat de maire à Donzère (Drôme).

Maire depuis 1995 de cette petite ville de 5.000 habitants, au sud de Montélimar, l'ancien socialiste, ministre d'ouverture de Nicolas Sarkozy avait annoncé au Dauphiné Libéré qu'après mûre réflexion, il avait "décidé de ne pas [se] représenter".

Avec cet argument : 

Pour une seule et unique raison : mon activité professionnelle. Elle m’accapare beaucoup et me conduit à l’étranger une dizaine de jours par mois en moyenne. Je ne suis plus assez présent sur la commune.

Quatre mois plus tard, celui qui a lancé son entreprise de conseil et aurait bien aimé diriger un club de foot est pourtant candidat à sa réélection.

Interrogé par France Bleu Drôme Ardèche, Eric Besson explique ce revirement par des problèmes de santé du candidat qu'il soutenait, André Ferrandis :

J'ai pris la décision de repartir car je suis attaché à la commune [...] et parce que j'ai des projets très importants : le projet Auchan et la maison de retraite.

Des projets qui me tiennent à cœur et que je veux mener jusqu'au bout.

Quant à son problème de disponibilité, celui qui s'est fait hara-kiri sur Twitter en mai 2012 assure qu'il s'est "réorganisé" :

Les Donzérois ne sont pas surpris. Cela fait 19 ans que je fonctionne comme ça entre Paris et Donzère et je crois que quand on regarde les résultats sur la commune, ils n'ont pas eu à en souffrir.

Une interview à réécouter ci-dessous : 

Du rab sur le Lab

PlusPlus